Des ultrasons contre le cancer de la prostate

À Lyon, des médecins sont parvenus à mettre au point un appareil révolutionnaire contre le cancer de la prostate. Par le biais d'ultrasons, l'outil s'attaque à la tumeur cancéreuse sans endommager le reste de l'organe.

0
1562
Grâce à Focal One, plus de cicatrice et le risque d'effets secondaires serait amoindri. - crédit photo : XiXinXing ©ThinkStock

Il s’agit d’une grande première. Le service d’urologie de l’hôpital Édouard-Herriot de Lyon a créé un appareil permettant de mieux lutter contre le cancer de la prostate. Baptisé Focal One, l’engin s’attaque à la tumeur cancéreuse et uniquement à la tumeur, sans toucher le reste de l’organe.

Nouveau traitement par ultrasons : moins d’effets secondaires

Actuellement, les scientifiques estiment que près de 80 % des cancers de la prostate peuvent être soignés, que ce soit par radiothérapie, chirurgie ou ultrasons. Cependant, le traitement est lourd et provoque « des risques élevés d’incontinence urinaire ou de séquelles sexuelles », précise le Dr Albert Gelet, du service d’urologie et de transplantation. Le traitement mis au point par l’établissement lyonnais fonctionne par ultrasons focalisés à haute densité. Lorsque la tumeur est repérée, les images sont transmises à Focal One. L’appareil va ensuite superposer les clichés à l’échographie 3D. L’union de l’IRM et de l’échographie «  permet aux chirurgiens de cibler les ultrasons plus précisément sur la tumeur et de délimiter la zone à détruire, tout en pouvant ajuster en temps réel », indique le Dr Gelet.

Grâce à cette technique, plus de cicatrice et le risque d’effets secondaires serait amoindri. Pour éliminer la tumeur, une seule opération (entre 20 minutes et deux heures) sous anesthésie locale suffirait. Pour l’instant, la technique a été expérimentée sur une soixante de patients à Lyon. Les médecins comptent réaliser des tests sur d’autres maladies. Une vingtaine de personnes atteintes d’un cancer du foi auraient déjà été traitées par le biais de Focal One. L’équipe médicale envisage de se pencher prochainement sur les tumeurs du poumon.

Environ 71 000 nouveaux cas de cancer de la prostate sont détectés chaque année en France. 8 000 personnes décèdent tous les ans des suites de la maladie.

Sur le même thème :

Lire aussi : Le sport, efficace contre le cancer de la prostate

Lire aussi : Cancer de la prostate – Le Jevtana va être remboursé

Damien Rigat