Deux Françaises bloquées en Géorgie à cause d’une boîte de Dafalgan

Deux touristes françaises ont été arrêtée à la douane en Géorgie parce qu’elles transportaient des comprimés de Dafalgan codéiné. Un médicament considéré comme un stupéfiant dans certains pays étrangers.

0
1751
Le Dafalgan codéiné contient un dérivé d'opium, interdit dans certains pays. ©ShutterStock

Voici une aventure certainement pas prévue au programme d’Arzu Bilic, une mère de famille alsacienne en vacances en Turquie. Alors qu’elle prévoit d’aller passer quelques heures en Géorgie voisine, cette Française est arrêtée à la douane et embarquée direction le commissariat. Sa faute ? Détenir, dans son sac de voyage, une boîte de Dafalgan codéiné, sans certificat médical. Si cet antidouleur, à base d’opiacé (dérivé de l’opium), est vendu librement en France, il est considéré comme un stupéfiant sur le territoire géorgien. Mme Bilic se retrouve accusée de « détention de drogue » alors qu’elle ne fait que transporter avec elle des médicaments pour soulager ses maux de tête.

La suite de l’histoire ? Ses papiers lui sont retirés, et ses comprimés, transmis illico à un laboratoire. Quelques jours plus tard, la pauvre touriste apprend qu’elle doit s’acquitter d’une amende de 2 500 euros, laquelle doit être validée lors d’un procès. Mais ce dernier n’arrive pas… voilà plusieurs jours qu’A. Bilic campe dans sa voiture devant le commissariat de la ville d’Akhaltsikhe, en compagnie d’une autre Française arrêtée dimanche pour le même motif.

« On ne peut rien faire pour vous »

Les deux Françaises, interrogées par France info, se disent extrêmement déçues par l’attitude du consul de France. Contacté par les deux touristes, celui-ci leur aurait répondu : « C’est de l’ordre du privé, ce n’est pas d’ordre politique donc on ne peut rien faire (…) Estimez-vous heureuses de ne pas être en prison ».

Si vous prévoyez un voyage hors de France avec vos médicaments, vous êtes maintenant prévenu(e) : par précaution, mieux vaut toujours emmener un certificat médical avec soi ! 

Julie Toury