Disparition de Fiona : un appel à témoin lancé par la police de Clermont-Ferrand

La police de Clermont-Ferrand lance aujourd’hui un appel à témoin au sujet de la disparition de la petite Fiona, âgée de 5 ans. Activement recherchée, la fillette a échappé à la vigilance de sa mère hier après-midi dans le parc Montjuzet.

0
3090
Fiona a 5 ans, elle est blonde aux yeux bleu-vert et portait un survêtement noir avec logo blanc Hello Kitty. ©DR

Dimanche après-midi, Fiona, 5 ans, disparaît dans le parc Montjuzet de Clermont-Ferrand. Ayant ratissé l’endroit deux fois sans trouver aucune trace de la fillette, la police lance aujourd’hui un appel à témoins auprès de la population. Toute personne ayant vu Fiona entre 17h et 21h est priée de contacter les services de police au 04 63 05 22 21 ou au 07 77 97 08 59.

Disparition de Fiona, fillette de 5 ans, blonde aux yeux bleu-vert

Le procureur de la République Pierre Sennes a donné une description de la fillette : blonde de type européen, au teint clair et aux yeux bleu-vert, Fiona mesure 1m10. Elle portait un survêtement noir avec un logo blanc Hello Kitty, des tennis noires et une chaîne en or au cou. Elle s’exprime sans accent et possède une intelligence vive et un bon niveau de langage pour son âge.

Enceinte de six mois, sa mère s’était assoupie alors que Fiona jouait avec sa petite sœur de deux ans et demi. Après l’avoir cherché sans succès pendant 45 minutes, la mère a prévenu la police qui a immédiatement interrogé son ex-mari et entrepris les recherches. Le maire de la ville, Serge Godard, confie que tout le monde est sous le choc.

Les recherches élargies à l’extérieur du parc Montjuzet

Une centaine d’hommes est sur le terrain et un hélicoptère passe la zone au peigne fin. Pourtant selon le commandant Marc Fernandez, la police a « vraiment besoin de l’aide de la population ». M. Sennes ajoute qu’elle aurait pu avoir un accident « car il y a des endroits escarpés et elle aurait pu faire une chute (…) mais, vu les investigations menées, on se redéploie à l’extérieur du parc ». Aucune piste n’est exclue mais l’hypothèse selon laquelle elle pourrait encore se trouver dans le parc s’amenuise.

Les recherches sont donc déplacées à l’extérieur du parc. Pour l’instant, aucun indice ne laisse penser à un enlèvement, ce qui explique pourquoi la police lance un simple appel à témoin et non une alerte enlèvement. Grâce aux témoignages recueillis, la police espère faire rapidement évoluer l’enquête.

Charlotte Loisy