Dosettes de lessive : un danger pour les enfants

La Direction générale de la santé (DGS) pointe du doigt les nouvelles dosettes de lessive liquide, en plein développement sur le marché français. Les accidents liés à ces produits chez les enfants en bas âge sont en hausse.

0
2349
Si de la lessive liquide est entrée en contact avec la peau, la DGS conseille de « rincer immédiatement et abondamment pendant une dizaine de minutes » la zone concernée. ©ShutterStock

Les autorités sanitaires tirent la sonnette d’alarme. Dans un rapport présenté le 17 juin, la Direction générale de la santé (DGS) s’inquiète de la forte hausse des accidents liés aux dosettes hydrosolubles de lessive liquide chez les enfants en bas âge. Entre 2005 et 2012, les centres antipoison et de toxicovigilance ont recensé 7 500 expositions accidentelles, dont 104 graves. Ce chiffre est deux fois plus important que pour des lessives liquides classiques.

Dosettes de lessive : la plupart des victimes sont des enfants de moins de 5 ans

Dans la plupart des cas (92 %), la victime était un enfant de moins de cinq ans. Parmi eux, 7 % étaient âgés de moins d’un an. L’exposition était généralement orale, cutanée ou oculaire, « souvent multiple », précise la DGS (AFP). Les symptômes sont « digestifs (vomissements, irritation), oculaires (conjonctivite, atteinte de la cornée), respiratoires (toux, problèmes respiratoires) et cutanés (irritation, brûlure) », indique l’organisme.

Le problème des nouvelles dosettes de lessive est qu’elles disposent d’une enveloppe ultra fine, conçue pour se dissoudre facilement dans l’eau. Résultat : si un enfant en mordille une, la lessive s’échappe de la capsule. Le liquide est extrêmement agressif pour la peau et les muqueuses. Il peut être corrosif, et provoquer des brûlures, en cas de contact prolongé.

Lessive : en cas de difficultés respiratoires, contactez les urgences

Les mesures de précaution prises par les industriels (fermeture renforcée, avertissements plus clairs sur la boîte) semblent insuffisantes. Si le produit est entré en contact avec la peau, la DGS conseille de « rincer immédiatement et abondamment pendant une dizaine de minutes » la zone concernée. En cas de projection dans l’œil, il faut le laver sous un filet d’eau tiède pendant une dizaine de minutes. Et si l’enfant a un peu de lessive dans la bouche, il faut la nettoyer avec un gant de toilette ou un linge propre humide en veillant à retirer le maximum de produit. Durant les deux heures qui suivent, il est déconseillé de boire. Il est préférable de donner à manger « une compote, une crème dessert, du pain ou des gâteaux pour absorber le produit et tapisser la muqueuse digestive ».

Quel que soit le cas de figure, les autorités sanitaires recommandent aux parents d’appeler le centre antipoison pour obtenir un avis médical précis et adapté. Il est impératif d’appeler les urgences (le 15) en cas de difficultés respiratoires.

Sur le même thème :

Lire aussi : Fenêtres ouvertes – Surveillez vos enfants !

Lire aussi : Enfants – Attention aux accidents de chariots

Damien Rigat