Du miel pour lutter contre les méfaits du tabac

Selon une étude malaisienne, les propriétés antioxydantes du miel aideraient à lutter contre le stress oxydatif induit par la nicotine. Une consommation régulière réduirait les risques de maladies cardiovasculaires.

0
1212
Du miel contre les méfaits du tabac ? ©ShutterStock

On savait que le miel était un remède formidable pour les toux sèches mais ce que l’on ne savait pas, c’est qu’il est aussi efficace pour protéger les fumeurs des effets ravageurs du tabac. C’est ce que révèle une étude malaisienne parue dans la revue scientifique Toxicological & Environmental Chemistry en septembre dernier. Les antioxydants du miel aideraient à lutter contre les radicaux libres responsables du stress oxydatif. Ce dernier entraîne l’accélération du vieillissement des cellules et peut provoquer à long terme des conséquences graves sur la santé (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, maladies coronariennes etc.)

Une consommation quotidienne

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont étudié l’effet d’une consommation quotidienne de miel de Tualang pendant 12 semaines sur 32 personnes non fumeuses et 64 fumeurs chroniques âgés de 20 à 50 ans. Les fumeurs ont ensuite été divisés en deux groupes : l’un a consommé du miel et l’autre non. Tous ont été soumis à des prises de sang avant et après l’expérience pour constater les effets des antioxydants du produit.

Résultats : les fumeurs ayant consommé du miel quotidiennement ont largement amélioré leur taux d’antioxydants.

« Nos découvertes suggèrent que le miel peut être utilisé comme supplément par ceux qui sont exposés aux radicaux libres de la fumée des cigarettes, aussi bien des fumeurs actifs que passifs, afin de les protéger ou de réduire leur risque cardiovasculaire » conclut Wan Syaheedah Wan Ghazali, co-auteur de cette étude. 

Lire aussi : Contre la toux, favorisez le miel aux sirops

Marine Vautrin