Ecosse : pour mieux apprendre, les étudiants dansent en cours

Etudier la philosophie de Platon en dansant sur Justin Bieber, c’est possible en Ecosse. L’Université Robert Gordon d’Aberdeen expérimente des cours où les étudiants sont physiquement actifs pour un meilleur apprentissage.

0
1523
Les étudiants écossais de l'Université Robert Gordon sont libres de choisir leur musique pour danser durant les cours. ©ThinkStock

Deux minutes de danse toutes les 20 minutes sur une musique de votre choix, ce n’est pas la nouvelle thérapie à la mode, mais une méthode d’apprentissage pratiquée dans une faculté écossaise. A l’Université Robert Gordon d’Aberdeen, les étudiants sont invités à se déhancher pendant le cours ou à attraper un ballon lancé par le professeur lorsque celui-ci l’interroge.

Ecosse : ne plus être passif en cours

A l’origine du projet, la professeure en sciences médicales Gil Barton, en charge de la politique sanitaire de l’université. « Nous cherchons à développer un environnement plus actif pour éviter que les élèves soient assis passivement derrière des rangées de bureaux. », affirme-t-elle au site Times Higher Education

Dans l’idéal, les étudiants participent au moins à un cours « actif » par semaine. Ils sont encouragés à réviser leur cours assis sur un ballon de gym, à faire leurs devoirs en marchant. Mais cela n’est pas systématiquement applicable selon la chef du projet, « il y a des cas où introduire des activités physiques durant le cours serait même totalement inapproprié ».

Danser en cours même à la fac

D’après Gil Barton, « même dans les cours qui comprenaient déjà une partie pratique, on peut observer que cela change la manière dont les professeurs enseignent et les élèves communiquent ».

La majorité des expériences similaires déjà réalisées avaient lieu dans des écoles primaires. Gil Barton espère que cela va inspirer d’autres universités.

Charlotte Loisy