Elodie Gossuin: on a accouché d’une émission magique

0
1200
L'animatrice, ex miss France 2010, Elodie GOSSUIN est aux manettes de la nouvelle émission M6 Plus grand Karaoké de France. Un divertissement qui fera plus d'un adepte.

En compagnie d’Éric Antoine, l’animatrice et Miss France 2001 est aux manettes le 29 juin sur M6 du Plus grand karaoké de France, tout en continuant de piloter Vive le camping et Familles extraordinaires sur 6 ter et assumant son rôle de maman de famille nombreuse.

Vous coanimez Le plus grand karaoké de France.  Etes-vous heureuse qu’on pense à vous dans un registre dans lequel vous n’avez pas souvent évolué ?
J’ai déjà présenté des émissions de ce type mais pas dans un cadre mythique comme celui du Théâtre antique d’Orange. Lors du tournage, ça a été une grande fête populaire et fédératrice. Avec Éric, on a eu l’impression d’accoucher d’une émission vraiment magique. Et en ce qui me concerne, je suis très contente de voir qu’on me fait de plus en confiance au sein du groupe M6. Cette histoire de fidélité et de confiance me correspond bien !

Est-ce compliqué de se partager la présentation avec Éric Antoine, dont on connait le tempérament de trublion ?

C’est plus que simple. On a la sensation de travailler son meilleur pote. Avec Éric, on se connait depuis longtemps et il y a entre nous une bienveillance mutuelle. On se ressemble parce qu’on a aucun problème d’ego. On est là pour aider l’autre et le relever s’il tombe. Bref, c’est un bonheur absolu.

Quelle chanteuse de karaoké êtes-vous dans la vie ? Vaut-il mieux vous avoir en photo ou au micro ?

En photo et c’est un gros problème ! A la radio, je chante beaucoup sur la fin des titres, avec une prédilection pour les titres des années 90, comme Larusso et David et Jonathan. Or, mon  patron m’a demandé de très nombreuses fois de ne pas le faire…

Cet été, on vous retrouve par ailleurs dans Vive le camping sur 6 ter. Avez-vous envie de montrer dans cette émission l’Hexagone dans ce qu’il a de plus authentique ?

Exactement. Et je souhaite aussi faire aussi redécouvrir certains coins de France, par exemple le Nord, la Baie de Somme et la Bretagne, donner des bons plans, montrer qu’on peut partir en camping municipal pour huit euros par jour et vivre des choses en étant dans la vraie vie. On ne triche pas et on ne trahit jamais la parole des gens dans cette série documentaire.

Quel genre de vacances aimez-vous prendre avec votre petite troupe ? Le fait d’avoir quatre enfants ( NDLR : Jules et Rose, 14 ans et Léonard et Joséphine, 8 ans) restreint-il parfois vos possibilités ?
Oui, ça a pu nous arriver, surtout quand ils étaient petits et qu’il fallait se trimballer avec tout notre matériel, notamment les lits-parapluies. On a en plus un gros chien, pour corser encore la difficulté ! Mais aujourd’hui, on a trouvé la bonne formule, en partant dans un village-vacances dans les Landes. Il y a une vraie liberté pour les enfants et une sécurité pour les parents.

Les choix de destination font-ils parfois chez vous l’objet de vives discussions ?

Jusqu’à maintenant non, car les enfants sont ravis de retourner dans les Landes et d’y retrouver leurs amis. C’est un sorte de rendez-vous qui réunit toute la famille. Si on va ailleurs, ce n’est pas à ce moment de l’année.

Quels sont pour vous les ingrédients d’un été réussi ?

Tout ce que viens de vous citer, plus la pétanque, l’apéro, la sieste et mon hamac ( rires).

Vous ne serez plus sur les ondes du Meilleur des réveils de RFM à la rentrée. Vous allez en profiter pour vous reposer comme vous vous l’êtes promis ?

Oui, dans l’idéal, c’est pour lever le pied, même si j’ai beaucoup de projets sur les chaines M6. Mais travailler seize ou dix-huit heures par jour comme je le faisais, ce n’est plus possible, d’autant que j’ai envie d’être là pour mes enfants et d’accompagner l’entrée au lycée de mes grands. Sept ans de matinale, ça commençait à faire beaucoup quand on a quarante-et-un…

par Bénédicte Flye-Sainte Marie