Emmys : Breaking Bad, meilleure série dramatique

La série « Breaking Bad » a remporté hier le prix de la meilleure série dramatique à l’occasion de la 65e cérémonie des Emmys, les Oscars de la télévision. Elle tacle au passage « House of Cards » et « Homeland ».

0
2410
« Je pensais que ce serait "House of Cards" ou "Homeland" », confie Vince Gilligan, le créateur et producteur de « Breaking Bad ». - crédit : Stewart Cook - Rex ©sipa

La presse pronostiquait une victoire d’House of Cards (Netflix), la première série produite sur internet. Raté. Le grand vainqueur de la 65e cérémonie des Emmy Awards est… Breaking Bad. Une consécration inattendue mais amplement méritée.

Breaking Bad : Walter White rafle la mise

« Je pensais que ce serait House of Cards ou Homeland », confie Vince Gilligan, le créateur et producteur de Breaking Bad, sacrée meilleure série dramatique. L’histoire de WW a su prendre aux tripes les téléspectateurs, qui découvrent depuis quelques semaines les derniers épisodes sur la chaîne câblée AMC. Elle met en scène Walter White (WW), un père de famille cancéreux qui se lance dans la production d’amphétamines pour subvenir aux besoins de ses proches. Au fil des épisodes, il s’engouffre un peu plus dans cet univers mafieux pourtant si éloigné du sien, jusqu’à devenir le dealer le plus recherché du Nouveau Mexique. Le personnage est campé par l’excellent Bryan Cranston, l’ex papa déluré de la série Malcolm. Ce rôle lui a valu trois Emmy Awards consécutifs du meilleur acteur dans une série télévisée (2008,2009 et 2010). Un titre qui lui a été décerné cette année à trois reprises dans la catégorie « série dramatique » à l’occasion de différentes cérémonies, dont le festival de télévision de Monte-Carlo.

« House of Cards » repart (presque) bredouille

La cérémonie des Emmys s’est déroulée le 22 septembre, au Nokia Theatre de Los Angeles (Californie). Le prix de la meilleure réalisation de comédie a été remis à Gail Mancuso, pour la série Modern Family de ABC. Le titre de la meilleure réalisation de mini-série ou long-métrage a quant à lui été attribué à Steven Soderbergh pour Ma vie avec Liberace, l’histoire. Michael Douglas, qui interprète le rôle principal, a décroché le prix du meilleur acteur.

> Lire aussi : Top des 10 des séries les plus téléchargées – Game of thrones en tête

David Fincher (House of Cards) s’attendait à une pluie de récompenses, il se contentera d’un Emmy de la meilleure réalisation pour une série dramatique. Homeland, la série de la chaîne câblée Showtime, décroche deux titres : l’Emmy de meilleure actrice et de meilleur scénariste dans une série dramatique a été respectivement remis à Claire Danes et Henry Bromwell, disparu en mars.

> Pour retrouver le palmarès complet des 65e Emmy Awards, rendez-vous sur le site officiel.

> Lire aussi : La série « Friends » reviendra-t-elle en 2014 ?

Cécile David