Enfants : attention au soleil !

L’Inpes et le ministère de la Santé lancent une campagne d’information pour rappeler les risques liés à une exposition au soleil. Ils incitent les parents à être particulièrement vigilants avec leurs enfants, très vulnérables aux UV.

0
2736
Soleil - La peau et les yeux doivent impérativement être protégés. ©ThinkStock

Le soleil montre enfin le bout de son nez. Mais attention, les bains de soleil peuvent s’avérer dangereux, en particulier pour les enfants. À quelques semaines des vacances d’été, le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) lancent une campagne d’information et de sensibilisation sur les risques solaires.

Soleil : les enfants de moins de 15 ans sont particulièrement sensibles

« Cet été, bronzer n’est pas jouer », dit le slogan. L’institut incite les parents à redoubler de vigilance, en particulier pour les enfants de moins de quinze ans. En effet, avant la puberté, les défenses naturelles de l’organisme ne sont pas complètement constituées. Il faut impérativement protéger :

– la peau : « le soleil accélère le vieillissement et peut entraîner des cancers cutanés tels que les mélanomes. »

– les yeux : « les rayons du soleil favorisent l’apparition de cataractes et d’atteintes graves de la rétine. »

Soleil : les conseils de l’Inpes pour limiter les risques

Tout au long de l’été, l’Inpes rappellera sur Prévention-soleil.fr quelques règles simples pour se protéger efficacement du soleil. Parmi lesquelles :

– ne pas exposer les nourrissons au soleil ;

– éviter les expositions entre 12 heures et 16 heures ;

– porter un chapeau et des lunettes de soleil avec filtre anti-UV et montures enveloppantes ;

– porter des vêtements couvrants, légers et de couleur claire.

> Lire aussi : Les bons réflexes contre les coups de soleil

Cancer de la peau : les coups de soleil pendant l’enfance augmentent le risque

Selon le baromètre 2010 cancer Inca-Inpes, 82 % des Français assurent connaître les risques liés aux rayons UV. Une grande majorité (97 %) a d’ailleurs conscience qu’il est indispensable de bien se protéger la peau. Pourtant, trop de personnes sont encore imprudentes. 79 % des personnes interrogées ont avoué ne pas appliquer de crème solaire sur leur peau, 68 % ont admis s’exposer pendant les heures les plus chaudes (entre midi et 16 heures).

Autre constat : 40 % des sondés pensent qu’un coup de soleil chez un enfant n’a pas de conséquence à l’âge adulte s’il est bien traité. Faux. « Les coups de soleil reçus pendant l’enfance augmentent considérablement le risque de cancer de la peau à l’âge adulte et créent des dommages sur les yeux qui peuvent entraîner de graves problèmes de vue (comme la cataracte) », rappelle le Dr Thanh Le Luong, directrice de l’Inpes.

> Lire aussi : Acné et soleil, deux faux amis

En 2010, près de 1 600 personnes sont décédées en France à la suite d’un mélanome, lié dans la majeure partie des cas à une surexposition au soleil. Chaque année, 80 000 cancers de la peau sont détectés.

> Lire aussi : Crèmes solaires – y a-t-il arnaque sur les indices ?

Damien Rigat