Et si la Lune n’était pas si vieille ?

Des scientifiques sont parvenus à déterminer l'âge de la Lune en se basant sur une nouvelle technique. Selon leurs calculs, le satellite de la Terre se serait formé 95 millions d'années – et non 30 millions - après la naissance du Système solaire.

0
2259
Pour déterminer l'âge de la Lune, les scientifiques ont travaillé à partir de simulations numériques et de la composition chimique du manteau de la Terre. - crédit photo : Anson Ki ©ThinkStock

La Lune existe depuis des milliards d’années. Oui, mais depuis combien de temps exactement ? Une équipe internationale de planétologues aurait trouvé la réponse : le satellite de la Terre serait né 95 millions d’années après le début du Système solaire. Pour parvenir à cette conclusion, elle s’est basée sur une nouvelle méthode de calculs centrée sur l’observation de notre planète, présentée le 2 avril dans la revue Nature.

Âge de la Lune : les scientifiques ne sont pas d’accord

Il y a 4,56 milliards d’années se formait le Système solaire. Les scientifiques s’accordent à penser que la Lune est née lorsque la Terre, tout juste formée, est entrée en collision avec une autre planète. Les débris éjectés par le choc se seraient « soudés » pour former celle qu’on appelle aujourd’hui la Lune. Plusieurs théories circulent autour de la date à laquelle serait survenu cet événement. Certains pensent que le phénomène s’est produit 30 millions d’années après la naissance du Système solaire, d’autres 50 ou 100 millions d’années après.

L’âge de la Lune caché dans le manteau de la Terre

Jusqu’ici, les estimations avaient été réalisées à partir des mesures d’isotopes radioactifs. Des planétologues français, allemands et américains, dirigés par Seth Jacobson et Alessandro Morbidelli (Observatoire de la Côte d’Azur – OCA), ont utilisé une autre technique pour tenter de découvrir l’âge réel de la Lune. Ils ont travaillé à partir de simulations numériques et de la composition chimique du manteau de la Terre. Il y aurait, en effet, « une relation entre le temps auquel la collision formant la Lune s’est produite et la quantité de matériau que la Terre a acquise après cette collision géante », explique l’OCA (AFP). Il s’agit là d’une « véritable horloge pour dater l’événement conduisant à la formation de la Lune ».

Ainsi, la Lune se serait formée 95 millions d’années (plus ou moins 32 millions d’années) après le début du Système solaire, soit bien après la date mise en avant par certaines études antérieures. Si ces résultats sont confirmés, cela signifie que la Terre est  la planète ayant mis le plus de temps à se former au sein de notre Système solaire.

Sur le même thème :

Lire aussi : La face non-éclairée de la Lune serait turquoise

Lire aussi : De l’eau, sur la Lune… sous terre !

Cécile David