États-Unis : le changement de police d’écriture peut rapporter des millions

Un collégien de 14 ans suggère à l’administration américaine de changer la police de caractères de ses documents imprimés au profit d’une typographie plus fine, donc moins gourmande en encre. L’État pourrait alors économiser plusieurs millions de dollars. Il fallait y penser !

0
1701
Un ado de 14 ans s’est aperçu que certaines polices d’écriture consommaient moins d’encre que d’autres au moment de l’impression de documents. ©ThinkStock

Il a seulement 14 ans mais son idée toute simple vaut des millions. Suvir Mirchandani a sans doute trouvé la solution pour faire économiser des fortunes à l’administration des États-Unis, mais pas seulement. A l’occasion d’un concours de sciences organisé dans son collège de Pennsylvanie, le brillant élève s’est aperçu que certaines polices d’écriture consommaient moins d’encre que d’autres au moment de l’impression de documents.

A l’aide d’un logiciel calculant la quantité d’encre utilisée pour chaque lettre par les diverses typographies, il a découvert que les plus utilisées comme le « Time New Roman » ou le « Century Gothic » étaient aussi les plus gourmandes en liquide. En revanche, en optant pour la police Garamond, plus fine, il a calculé que son établissement consommerait 24 % d’encre en moins pour les impressions de documents. Son collège pourrait ainsi économiser un peu plus de 15 000 euros chaque année.

Une économie annuelle de 136 millions de dollars aux USA

Porté par ses professeurs, Suvir Mirchandani a appliqué son idée à une échelle beaucoup plus grande, celle des Etats-Unis. D’après les informations transmises par l’administration des services généraux, le pays dépense 467 millions de dollars par an en cartouches d’encre. Pour le collégien, le passage à la police Garamond permettrait une économie d’environ 30 %, c’est à dire près de 136 millions de dollars. Une somme non négligeable en cette période de déficit.

Les préconisations du jeune homme auraient également leur intérêt dans la limitation de l’impact écologique des documents administratifs imprimés à la chaîne.

Sur le même sujet :

VIDEO – A 12 ans, il crée une imprimante braille en Lego

Adrien Guiset