États-Unis : une poupée trop sexuée indigne les parents

Depuis plusieurs jours, des parents américains sont indignés par une poupée vendue par l’enseigne Toys’R’Us. Sa particularité : celle-ci possède un pénis, alors que ce type de jouet est habituellement dépourvu d’organes génitaux.

0
1460

Une poupée avec un pénis, il n’en fallait pas plus pour choquer de nombreux parents et consommateurs américains. Il faut dire que le jouet en question, vendu par l’enseigne Toys’R’Us dans la gamme de produits You & Me Mommy Change My Diaper Doll, rompt avec la tradition des poupons dénués d’organes sexuels. Ici, aucun doute sur la marchandise, il s’agit bien d’un garçon. Problème : l’emballage ne mentionne pas (par un visuel ou des explications) la spécificité.

Face au réalisme trop poussé de la poupée, qui se met également à pleurer quand sa couche est sale, beaucoup de parents ont exprimé leur mécontentement sur Facebook. D’autres, avec plus de retenu, ont simplement déploré que le fabricant n’indique pas clairement que le sexe de l’enfant est bien visible.

Mais au final, est-ce bien raisonnable de laisser cette poupée entre les mains des enfants ? Dans un billet publié sur le site Sheknows.com, Monica Beyer, une auteur spécialiste de la parentalité, répond clairement. « Quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi il est inapproprié pour un enfant de voir un bébé nu ? Comment peut-on penser qu’il y a quelque chose de mal ou de sexuel à propos du pénis ou de la vulve d’un bébé ? », explique-t-elle. « En fin de compte, la vérité est très simple: lorsqu’une fillette posera la question à ses parents sur cette partie de l’anatomie du jouet qui est différente de la sienne, la seule obligation d’un bon parent est de la nommer par son nom ».

Lire aussi :

Poupées, petites voitures… Pourquoi les jouets sexués ont-ils toujours la cote ?

GIL : la poupée handicapée qui choque la Suède

Adrien Guiset