Euro 2012 : 320 000 euros de prime par joueur si l’équipe de France de football gagne

Les négociations des primes en cas de victoire se tenaient aujourd’hui et on peut dire que les joueurs ont de quoi être satisfaits. Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, a annoncé le montant des primes des joueurs de l’équipe de France de football en cas de victoire à l’Euro 2012. Dans ce scénario idéal, chacun des joueurs toucherait 320 000 euros.

0
2756

L’équipe de France avait envoyé 5 négociateurs choisis par ses joueurs pour décider avec Noël Le Graët le montant des primes. Florent Malouda, Hugo Lloris, Philippe Mexès, Alou Diarra et Cédric Carrasso sont donc ceux que l’équipe peut remercier. Nul doute que leurs arguments ont su séduire le président de la FFF car le montant des primes laisse rêveur.

L’équipe de France de football négocie de belles primes

Lancées lors de leur stage au Touquet du 28 au 31 mai, les négociations se sont achevées aujourd’hui. Le président de la FFF affirme qu’elles se sont très bien passées. Si pour la coupe du monde 2010, les joueurs touchaient une prime en cas de victoire lors des premiers tours, ce ne sera pas le cas pour l’euro 2012. Les joueurs ne toucheront une prime qu’en cas de qualification pour les quarts de finale de la compétition. En effet, Noël Le Graët ne veut pas imaginer que l’équipe nationale ne soit pas qualifiée pour les quarts de finale au minimum. L’objectif est clairement fixé et le président sait comment motiver Frank Ribéry et ses comparses.

100 000 euros de primes pour l’équipe de France pour une qualification en quart de finale

Si les joueurs se qualifient pour les quarts de finale, ils toucheront chacun 100 000 euros de prime. S’ils gagnent et parviennent donc en finale se rajouteront 50 000 pour les demi-finales. Une participation à la finale de l’euro 2012 leur rapporterait 70 000 euros supplémentaires chacun. Et si d’aventure, l’envie leur prenait de gagner la finale, ils seraient largement récompensés avec une prime de pas moins de 100 000 euros.

Si les Bleus suivent un parcours sans faute et s’ils remportent le précieux trophée, ils gagneront 320 000 euros de prime soit près 19 ans de smic !

Anne-Ségolène Brun