Europe : la moitié des papillons de prairie a disparu en 20 ans

L'Agence européenne de l'environnement tire la sonnette d'alarme. En deux décennies, un papillon des prairies sur deux a disparu. Une tendance inquiétante à l'image de l'état actuel de la biodiversité.

0
1683
La moitié des papillons de prairies a disparu en Europe en 20 ans. ©ThinkStock

C’est un constat alarmant que dresse l’Agence européenne de l’environnement (AEE) : en seulement 20 ans, la moitié des papillons des prairies européennes s’est éteinte. Cette disparition rapide est représentative du déclin de la plupart des autres insectes. La biodiversité et la santé générale des écosystèmes est en danger, rappelle le directeur exécutif de l’AEE, Hans Bruynincks dans son communiqué.

Papillons des prairies : conserver leurs habitats

Ce dernier avertit : « Si nous ne parvenons pas à maintenir ces habitats, nous pourrions perdre beaucoup de ces espèces pour toujours ». Comme les abeilles, la pollinisation effectuée par ces insectes est essentielle pour les écosystèmes naturels et l’agriculture. L’impact sera donc énorme pour l’homme et l’environnement.

L’étude observait l’évolution de 17 espèces de papillons des prairies différentes entre 1990 et 2011. Parmi elles, 8 ont décliné dont l’argus bleu, 2 sont restées stables dont l’aurore et une a augmenté. La tendance de 8 espèces serait incertaine.

Disparition des insectes : l’agriculture intensive mise en cause

À l’origine de cette disparition, l’agriculture intensive et l’abandon de terres en région montagneuse (majoritairement dans le sud et l’ouest de l’Europe) qui transforment les prairies en bois et en broussailles.

Les papillons n’ont parfois plus d’habitat et se réfugient au bord des routes, des voies ferroviaires et dans les zones urbaines, comme c’est le cas dans les régions nord-ouest d’Europe.

> Lire aussi : Premier baromètre de l’état de la biodiversité en France 

Charlotte Loisy