Exercice physique : mieux vaut la qualité que la quantité

D'après des chercheurs américains, les personnes souhaitant affiner leur silhouette feraient mieux de parier sur la qualité de leur activité physique que le nombre d'heures passées à suer.

0
2666
« La question n’est pas de simplement faire plus d’exercice, commente le Pr Arciero. La question est de pratiquer la gamme d’exercices et d’activités appropriées qui favorise le plus la santé et la forme physique. » ©ShutterStock

A l’approche de l’été, certains d’entre vous se sont sans doute mis au sport intensif pour raffermir leur corps. D’après une nouvelle étude, pour récolter les fruits de l’exercice physique, l’important n’est pas la quantité d’efforts fournis, mais la qualité. Paul Arciero, scientifique spécialiste de l’exercice physique, explique que la « qualité » se définit par un programme multidimensionnel comprenant : entraînement de résistance, entraînement par intervalles, yoga, Pilates et entraînement d’endurance.

Pour perdre du poids, variez les exercices

Au cours de leur enquête, Paul Arcerio et ses collègues du Skidmore College de Saratoga Springs (Etats-Unis) ont recruté 36 femmes et 21 hommes volontaires, âgés de 35 à 57 ans et atteints d’obésité ou de surpoids. Pendant seize semaines, ces cobayes ont été divisés en trois groupes. Tous ont suivi le même régime alimentaire mais ont suivi des programmes d’exercices différents. Le premier groupe était sédentaire, le deuxième groupe a pratiqué un programme d’entraînement de résistance intense quatre fois par semaine, et le troisième groupe a suivi un programme multidimensionnel qui mélangeait exercices cardiovasculaires et entraînement musculaire.

Si l’exercice a été favorable à l’ensemble des participants, ceux du dernier groupe ont perdu le plus de poids (2,6 %) et de matière grasse (6,6 %). Ils ont aussi gagné un pourcentage de masse musculaire maigre plus important (2 %).

D’après leurs conclusions, les auteurs de l’étude estiment que les directives de santé dans le monde, qui basent leurs recommandations sur le nombre d’heures passées à faire du sport, devraient être modifiées. « La question n’est pas de simplement faire plus d’exercice, commente le Pr Arciero. La question est de pratiquer la gamme d’exercices et d’activités appropriées qui favorise le plus la santé et la forme physique. »

Mathilde Bourge