Facebook : Mark Zuckerberg achète son voisinage pour 30 M$ !

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a acheté quatre propriétés de son voisinage pour plus de 30 millions de dollars. Le milliardaire souhaitait avant tout éviter qu’un projet immobilier ne se serve de sa notoriété comme argument de vente.

0
1542
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a acheté quatre propriétés de son voisinage pour plus de 30 millions de dollars ©Sipa

Si votre vie sur internet n’a pas de secrets pour lui, sa vie privée n’a en revanche pas de prix. Mark Zuckerberg, le patron et fondateur de Facebook, aurait dépensé plus de 30 millions de dollars (22,1 millions d’euros) pour racheter les quatre maisons les plus proches de sa propriété à Palo Alto en Californie. Le prix de sa tranquillité. Selon le San Jose Mercury News, l’homme de 29 ans aurait pris cette décision après avoir été informé d’un projet immobilier dont le but était d’acheter les maisons voisines de la sienne et d’utiliser son nom comme argument de vente. « Le promoteur immobilier était sur le point de construire une grande propriété pour la mettre en vente en tant que maison voisine de Mark Zuckerberg », a expliqué une source au quotidien californien.

Les maisons seront louées aux résidents actuels

Mark Zuckerberg a débuté ces achats immobiliers en décembre de l’année passée et n’a pas hésité à dépenser jusqu’à 14 millions de dollars pour l’une des habitations. Résidant à Palo Alto depuis 2011 dans une propriété de 500 m² et 7 millions de dollars (5,2 millions d’euros), il ne compte cependant pas laisser des logements vides autour de lui puisqu’il louera ses nouvelles acquisitions aux familles qui y vivaient déjà.

Le milliardaire, réputé discret, s’assure ainsi plus d’intimité par ses dépenses dignes d’une partie de Monopoly. Une situation assez ironique dans la mesure où l’option permettant à un utilisateur Facebook de ne pas faire apparaître son profil dans le moteur de recherche du réseau social a été supprimée le jeudi 10 octobre.

> Lire aussi: Facebook construit une ville pour ses employés !

Adrien Guiset