Faut-il craindre ce nouveau virus, proche du Sras ?

L'OMS a identifié un nouveau virus, semblable à celui du Sras, qui avait tué 800 personnes dans le monde en 2002. Pour le moment, aucune contamination d'homme à homme n'a été constatée.

0
3365
Un nouveau virus proche du Sras a été identifié ©Sipa

Un nouveau virus, semblable au Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) a été identifié chez un Qatarien de 49 ans, hospitalisé dans un état grave à Londres, après un séjour en Arabie Saoudite. Il souffre d’insuffisance respiratoire et rénale. Les médecins ont fait le rapprochement avec le décès d’un Saoudien de 60 ans, en début d’année, d’une grave infection respiratoire. Un autre décès aurait été confirmé, toujours au Moyen-Orient.

« La vigilance s’impose, mais pas l’inquiétude »

Et si nous étions à l’aube d’une nouvelle épidémie mondiale, identique à celle du Sras en 2002 ? Pour le moment, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se veut rassurante : aucune contamination d’homme à homme n’a encore été constatée. Aucun proche des malades, ni membre du personnel soignant n’a contracté le virus. « Pour le moment, la vigilance s’impose mais pas l’inquiétude », a souligné Peter Openshaw, directeur du centre des infections respiratoires à l’Imperial College de Londres.

La Mecque en alerte

L’OMS se tient tout de même en alerte, d’autant que 2,5 millions de fidèles sont attendus à La Mecque le mois prochain pour le pélerinage traditionnel du Hadj. Par le passé, ce rassemblement a déjà été la source d’épidémie de grippe, de méningite ou de poliomyélite.

L’épidémie de Sras, en 2002, avait provoqué la mort de 774 personnes à travers le monde, dont 349 en Chine. Au total, plus de 8 000 individus avait été contaminés.

Thomas Levy