Faut-il fuir les gros mangeurs à table?

Déjeuner avec une personne mince, mais dotée d’un gros appétit, peut nous pousser à dévorer...

0
5157
Faut-il fuir les gros mangeurs à table? ©ThinkStock

Une étude menée par des chercheurs canadiens et américains montre que nous avons tendance à manger autant que les personnes qui partagent notre repas. Pour l’étude, 210 étudiants ont été recrutés pour participer à ce qu’ils croyaient être une expérience sur le comportement des spectateurs de films. Chaque étudiant a été associé à un binôme, en réalité membre de l’équipe de recherche. Les chercheurs étaient minces (50 kg environ) ou revêtus de rembourrages les faisant paraître en surpoids. Chaque duo se voyait offrir divers snacks à déguster devant un film. Le chercheur se servait en premier, plus ou moins généreusement, puis venait le tour de l’étudiant. L’étude montre que celui-ci avait tendance à ingérer une portion semblable à celle de son compagnon, indépendamment de la corpulence de ce dernier.

Solenne Durox