Fermeture Megaupload : streaming, téléchargement, partage de fichiers… 12 sites prennent la relève

La fermeture du site Megaupload met en lumière une des formes de piratage les plus populaires sur internet. Mais les services rendus par ces sites ne sont généralement pas hors la loi. Seul l’usage qui est en fait l’est. Il est parfaitement légal de mettre à la disposition de tous un fichier informatique si celui-ci vous appartient… Avec la fermeture de Megaupload, de nombreux autres sites tentent de prendre la relève. Tout en restant dans les clous ? Cela reste à voir.

0
12471
Moviease, des films en haute définition ©DR

Avec la fermeture brutale et inattendue du site de téléchargement et de streaming Megaupload la semaine dernière et de sa déclinaison de streaming Megavideo, on se doute que les millions de Français qui utilisaient ces services – partiellement illégaux rappelons-le lorsqu’il s’agissait de télécharger des fichiers protégés par les lois sur les droits d’auteurs – chercheront à se rabattre sur d’autres offres. Si Megaupload était le site le plus puissant, d’autres offres d’hébergement et de partage de datas existent depuis longtemps. Tout comme la nature, le business internet à horreur du vide et on se doute que des petits malins tenteront de prendre la place si longtemps convoitée de Megaupload alors même que son patron Kim Dotcom interpelé en Nouvelle-Zélande à son domicile est aujourd’hui écroué.

Cloud computing et piratage

Des sites qui n’ont a priori rien d’illégaux puisqu’il est parfaitement autorisé d’échanger des fichiers informatiques du moment que ceux-ci vous appartiennent ou du moins leurs droits d’exploitation. Ces sites d’échanges ne sont bien souvent que d’immenses FTP, des espèces de disques durs en ligne partagés dans le même esprit que l’actuel Cloud Computing (traduisez l’informatique sur nuage) qui consiste à mettre sur des serveurs en ligne vos données mais aussi parfois vos logiciels. En clair, vos fichiers et logiciels ne sont plus forcément présents physiquement sur votre ordinateur et donc accessibles de n’importe quel endroit, avec n’importe quel ordinateur. Le Cloud Computing qui vous permet en cas de vol d’ordinateur de récupérer l’intégralité de vos données puisque celles-ci ne sont en fait pas sur votre disque dur !

Streaming, téléchargement… 12 sites prennent la relève

Alors que les offres de sites de partage de données ne manquent pas sur le net, reste à savoir si celles-ci restent toujours légales. Le streaming, la diffusion en ligne d’oeuvres ne l’est pas forcément plus. Ce n’est pas parce que vous ne téléchargez pas le fichier et que vous vous contentez de le regarder (le principe du streaming) que tout cela est légal. La fermeture de Megaupload est un coup de semonce pour ces sites qui devraient veiller à rester dans les clous. N’oublions que si la mise à disposition de films, de séries ou bien de musiques protégés par des droits d’auteur est illégale, récupérer ces données, même pour utilisation personnelle l’est aussi. Dans ce grand jeu du chat et de la souris qu’est la traque au piratage, le chat vient, avec la fermeture de Megaupload par la justice américaine, de marquer un point crucial qui pourrait ouvrir la voie à d’autres actions en justice.

 

Voici 12 sites de partages de données et de streaming dont les utilisateurs et la justice pourront s’assurer du caractère légal. Ou non. Des sites qui pour certains seraient selon le Journal du Geek en train de faire le ménage dans les fichiers mis en ligne…

 

Bayfiles

DepositFiles 

Fileserve

MediaFire

MixtureCloud

Moviease

PureVid

RapidShare

UploadStation

UploadBox

VideoBB

VideoZer

La Rédaction