Festival de Cannes : Ozon donne son avis sur la prostitution… et dérape

François Ozon crée la polémique en raison de propos tenus au cours d’une interview donnée au Hollywood Reporter. Le réalisateur, en lice pour la Palme d’or au festival de Cannes, affirme qu’il s’agit d’un malentendu.

0
3551
François Ozon et l'actrice Marine Vacth, héroïne du film « Jeune et jolie ». - Crédit photo : Escher - JDD ©Sipa

Les femmes rêveraient toutes secrètement de se prostituer. C’est ce qu’aurait sous-entendu dans une interview accordée au Hollywood Reporter le réalisateur François Ozon, actuellement au festival de Cannes pour son film Jeune et jolie.

« La prostitution est un fantasme commun à de nombreuses femmes »

Le film dresse le portrait d’une adolescente de 17 ans qui découvre la sexualité à travers la prostitution. Quand la journaliste Rhonda Richford interroge le réalisateur à propos des différences de réactions entre les hommes et les femmes à la sortie du film, voici ce qu’il lui répond : « Je pense que les femmes peuvent se sentir proche de cette fille [l’héroïne] car la prostitution est un fantasme commun à de nombreuses femmes. Cela ne veut pas dire qu’elles le font, mais le fait d’être payée pour coucher est quelque chose qui est assez évident dans la sexualité féminine (…) Il y a une sorte de passivité que les femmes recherchent. »

Sur les réseaux sociaux, les critiques fusent, notamment sur Twitter. Parmi les personnalités à avoir réagi, Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate : « Ce monsieur Ozon est pitoyable ! Il existe donc toujours des machos et dans tous les milieux ! ». Les Femen (France) ont également exprimé le fond de leur pensée :

 

François Ozon s’explique mais ne convainc pas

Rapidement, le réalisateur a tenu à s’expliquer, assurant qu’il s’agit d’un malentendu :

 

 

Un malentendu ? La journaliste Cécile Dehesdin (Slate) ne semble pas convaincue. Elle rapporte les propos de la professeure de cinéma et de théâtre Karin Badt, citée par le Huffington Post le 18 mai. Quand elle a demandé à François Ozon lors d’un échange autour du film s’il pensait sincèrement que les femmes entretenaient un fantasme sur la proposition, il aurait répondu : « Bien sûr ! C’est le fantasme de beaucoup de femmes. De la plupart des gens. »

VIDÉO – Bande-annonce de  « Jeune et jolie », en compétition à Cannes :

© DR

Le film sortira le 21 août dans les salles françaises.

Lire aussi : Festival de Cannes, un nouveau vol vient perturber les festivités

Cécile David