Football : Comment l’Etat aide les clubs ?

Le foot est une activité privée, à but très lucratif. Les clubs appartiennent à de grosses sociétés ou des hommes d’affaires fortunés. Pourtant, les politiques acceptent d’apporter des aides financières pour faire bouillir la marmite. Des centaines de millions d’euros d’argent public, pas toujours utilisés à des fins très sportives…

0
3087
Football: comment l'Etat aide les clubs ©ThinkStock

La France est candidate pour organiser l’Euro 2016 de football. Pour avoir une chance de l’obtenir, une dizaine de stades doivent être construits ou rénovés. L’Etat a promis de débloquer un fonds de 100 millions d’euros, mais c’est insuffisant &ndash un stade coûte au moins 300 millions… Une solution a pourtant été trouvée: grâce à un article glissé dans une loi sur le tourisme, votée en juillet 2009, les stades ont été déclarés d’intérêt général. L’Etat et les collectivités locales peuvent ainsi soutenir, avec de l’argent public, la construction de stades privés.
L’ Olympique lyonnais, coté en Bourse, va s’offrir un stade à 500 millions d’euros. Grâce à la nouvelle loi, 40% de la somme, 200 millions d’euros, pourront être financés par des collectivités locales. Ces subventions, au profit d’intérêts privés, sont-elles réellement au service de l’intérêt général?

Olivier Annichini