Front National : les t-shirts à l’effigie de Marine Le Pen sont « made in … Bangladesh »

Les t-shirts du Front National floqués du slogan « Les gars de la Marine » et vendus sur la boutique en ligne officielle du parti ne sont pas fabriqués en France mais au Bangladesh. Pas forcément très habile de la part de la formation d’extrême droite représentée par Marine Le Pen qui défend le « made in France » depuis le début de la campagne présidentielle.

0
5368
Les t-shirts à l’effigie de Marine Le Pen "Les gars de la Marine" sont « made in … Bangladesh » ©DR

Le « made in France » est le slogan à la mode de la campagne présidentielle. Lancé par François Bayrou (Modem) puis repris Marine Le Pen (Front National), on pouvait s’attendre à ce que cette dernière défende fièrement la production franco-française. Il n’en est rien. Sur la boutique en ligne officielle du FN, les t-shirt « les gars de la Marine » ne sont pas fabriqués en France mais… au Bangladesh !

En principe, la fabrication d’un produit textile en Asie n’a rien d’anormal. Au prix de la main-d’œuvre c’est même monnaie courante. Mais pour une candidate qui défendait en novembre une loi « Achetons français » et déclarait « Produire français avec des travailleurs français est vital pour notre pays » sur BFM TV la semaine dernière, cela fait tâche.

20minutes.fr a mené l’enquête et interrogé le responsable de la boutique en ligne en question, Paul-Alexandre Martin. Il ne cache pas que les t-shirts sont confectionnés en dehors de nos frontières, « mais ils sont floqués en France ». L’honneur est sauf…

Un vrai « made in France » pour le Modem ?

Quant à François Bayrou, l’autre grand adepte du « made in France » dans la campagne électorale, sa boutique en ligne n’ouvrira pas avant deux semaines d’après le directeur de campagne du Modem, Jean-François Martins. 20minutes.fr rapporte que le parti centriste aurait réussi à joindre le geste à la parole en trouvant des producteurs français pour fabriquer les produits dérivés. Reste à savoir quel sera le prix du t-shirt conçu dans l’Hexagone. Celui du Front National est tout de même à 10 euros.

Adrien Guiset