Furosémide Teva : tous les lots de 40 mg rappelés

Toutes les boîtes de 40 mg de Furosémide Teva ont été rappelées hier par « mesure de précaution ». Deux personnes sont décédées suite à l’erreur de conditionnement du diurétique. Une enquête est en cours.

0
1347
L’ANSM recommande à tous les patients traités par Furosémide Teva 40 mg de se rendre « dès que possible » à leur pharmacie pour que leur soit délivré « un autre médicament à base de furosémide ». ©ThinkStock

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a décidé de rappeler toutes les boîtes de 40 mg du Furosémide Teva en raison de nouveaux cas suspects, dont un décès, signalés hier matin. Samedi, un nonagénaire est décédé à Marseille en raison d’une erreur de conditionnement du diurétique.

Furosémide Teva : un nouveau décès signalé lundi

« L’ANSM a reçu lundi matin deux nouveaux signalements de pharmacovigilance (un décès et un cas grave) », rapporte l’Agence dans un communiqué. Elle a décidé de retirer toutes les boîtes de Furosémide 40 mg par « mesure de précaution ».

Selon l’ANSM, l’un des patients aurait été traité par le produit incriminé, retiré de la vente vendredi (lots Y175 et Y176). « Des investigations sont encore en cours concernant le dernier signalement, afin de déterminer le lot administré. D’autres signalements sont actuellement à l’étude », explique l’agence. Parmi ces autres signalements : le cas d’une patiente de 73 ans, en réanimation au CHRU de Tours pour des complications survenus en raison de la consommation de Furosémide. Sa vie ne serait pas en danger pour l’instant.

> Lire aussi : Médicaments mal conditionnés, que s’est-il passé ?

Samedi dernier, un homme de 91 ans est décédé. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’une des boîtes d’un lot mal conditionné contenant un somnifère au lieu du diurétique aurait été utilisée depuis une semaine.

Les raisons de cette erreur sont encore inconnues. Le pôle santé publique du parquet de Marseille a ouvert une enquête pour « recherche des causes de la mort » du nonagénère.

L’ANSM recommande à tous les patients traités par Furosémide Teva 40 mg de se rendre « dès que possible » à leur pharmacie pour que leur soit délivré « un autre médicament à base de furosémide ».

> Lire aussi : Connaissez-vous bien vos médicaments ?

Damien Rigat