Gaz de schiste : la position d’Arnaud Montebourg déplaît

En évoquant l’exploitation du gaz de schiste par une compagnie publique, Arnaud Montebourg a semé la zizanie. Stéphane Le Foll et Philippe Martin dénoncent l’incohérence de ses propos.

0
1669
Arnaud Montebourg relance le débat sur le gaz de schiste. ©Sipa

Arnaud Montebourg relance le débat sur le gaz de schiste. Le 9 juillet, le ministre du Redressement productif a émis le souhait d’une exploitation « écologique » du gaz de schiste par une compagnie publique. Le ministre de l’Écologie, Philippe Martin, a immédiatement rappelé que le gouvernement était opposé à l’exploitation de la ressource par facturation hydraulique. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a lui aussi fortement critiqué les propos de son collègue.

L’exploitation du gaz de schiste « n’est pas l’objet de la discussion »

« Ce n’est pas cohérent avec le choix qui a été fait lors de la conférence environnementale », a dénoncé ce matin Stéphane Le Foll sur BFM TV et RMC. L’exploitation du gaz de schiste par une entreprise, publique ou non, « n’est pas l’objet de la discussion ». Pour rappel, la France a été le premier pays en Europe à interdire la facturation hydraulique (loi du 13 juillet 2011), en raison des risques pour l’environnement.

> Lire aussi : Gaz de schiste, de quoi parle-t-on vraiment ?

Mardi, Arnaud Montebourg a déclaré qu’il serait possible, grâce à la technologie, d’arriver « dans très peu de temps au gaz de schiste écologique ». Le ministre a expliqué que cette ressource pourrait être exploitée par une compagnie publique et que les bénéfices engendrés permettraient de financer « la mutation écologique ». Le nouveau ministre de l’Écologie, Philippe Martin, a immédiatement réagit en rappelant que l’exploitation écologique du gaz de schiste n’était en aucun cas une piste envisagée par le gouvernement.

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Denis Baupin (Europe Écologie Les Verts), s’est quant à lui étonné de cet écart de conduite. « Montebourg revient à la charge en faveur des gaz de schiste, contre avis du gouvernement. On en a viré pour moins que ça #jurisprudenceBatho », a-t-il lancé hier sur Twitter.

Gaz de schiste : Montebourg déjà critiqué en février

Ce n’est pas la première fois qu’Arnaud Montebourg fait un tollé sur le sujet. En février, Delphine Batho, encore ministre de l’Écologie, avait critiqué son intention de faire participer une compagnie nationale aux recherches sur cette énergie. Interrogée par France Inter ce matin, elle demande au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, de lever « l’ambiguïté permanente qui est entretenue sur [la] question des gaz de schiste ».

VIDÉO – Stéphane Le Foll critique la position d’Arnaud Montebourg :

© BFM TV

> Lire aussi : Dailymotion – Montebourg refuse l’offre de Yahoo!

Cécile David