Grossesse : travailler debout ralentit la croissance du bébé ?

Des scientifiques néerlandais ont constaté que la croissance du bébé était ralentie, lorsque la futur maman travaillait essentiellement debout durant sa grossesse. Le temps de travail compte également dans ce retard de développement.

0
1838
et si le fait de rester debout ralentissait la croissance du bébé? ©ThinkStock

Et si le fait de travailler durant une grossesse avait une influence sur la croissance du futur bébé ?

C’est une question à laquelle, spontanément, on ne pense pas. Pourtant, des chercheurs néerlandais se la sont posée et ont tenté d’y répondre. Entre 2002 et 2006, ils ont suivi 4 680 jeunes femmes durant leur grossesse et constaté les choses suivantes : le fait de travailler jusqu’à un terme avancé, même pour un métier pénible, n’a pas d’influence sur les naissances prématurées ou le poids des bébés.

En revanche, ce qui est étonnant, c’est que pour les femmes qui travaillaient généralement debout, le fœtus présente un « taux plus faible de croissance de la circonférence de la tête d’environ 1 centimètre, soit 3% de la taille moyenne ». 

Grossesse et taille du bébé : le nombre d’heures travaillées compte aussi

Ces résultats, publiés dans la revue américaine Occupational & environmental medicine, ne sont pas les seules conclusions apportées par les scientifiques.

Ils ont également constaté que le bébé des femmes qui travaillaient plus de 25 heures par semaine pesait de 148 à 198 grammes de moins que le futur enfant des femmes qui travaillaient moins de 25 heures. La tête du bébé serait également moins large d’environ 1 centimètre.

Le Figaro, quotidien dans lequel l’étude a été dévoilée en France, explique ces retards de croissance par une réduction de la pression sanguine dans l’utérus et le placenta, causée par la station debout. 

Mathilde Bourge