Hépatite B : les hospitalisations en hausse

En France, les hospitalisations liées à l'hépatite B chronique auraient augmenté de 36 % entre 2004 et 2011. Sur cette période, près de 5 000 patients seraient décédés des suites de la maladie.

0
2713
Selon l'OMS, environ 240 millions de personnes sont atteintes d'hépatite B chronique à travers le monde. ©ShutterStock

Les hospitalisations de personnes atteintes d’hépatites B seraient de plus en plus nombreuses en France. Selon une étude – la première du genre – basée sur les données recueillies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et publiée ce mardi 13 mai, le virus toucherait principalement les migrants en situation précaire venus de régions, telles que l’Afrique subsaharienne, où la maladie est plus répandue que dans l’Hexagone.

Hépatite B : la France reste malgré tout peu touchée

Les travaux portent sur les hépatites B et C. Premier constat, positif : les hospitalisations liées à l’hépatite C ont diminué de 16 % entre 2004 (37 205 cas) et 2011 (31 179). Les individus les plus exposés au virus sont les personnes s’administrant des drogues injectables. Deuxième constat, plus inquiétant : en ce qui concerne l’hépatite B, le nombre d’hospitalisations est passé de 7 499 en 2004 à 10 187 en 2011, soit une augmentation de 36 %. Au cours de ces huit ans, près de 4 965 personnes sont décédées des suites de la maladie, responsable d’une grave inflammation du foie et pouvant provoquer cirrhose et cancer. Si l’on s’intéresse aux deux formes d’hépatites, environ 25 000 patients sont décédées à l’hôpital entre 2004 et 2011 en France.

Les auteurs de ces travaux rappellent que la France est, malgré tout, un pays peu touché par ces maladies virales. La hausse des cas d’hépatite B serait liée, selon eux, aux « flux migratoires », tandis que la régression de l’hépatite C pourrait être en partie due au développement de traitements antiviraux depuis 2000.

Selon l’OMS, environ 240 millions de personnes sont atteintes d’hépatite B chronique à travers le monde. La maladie entraîne chaque année 600 000 morts. L’hépatite C, elle, affecte 150 millions de personnes et est responsable de 350 000 décès par an.

Sur le même thème :

Lire aussi : Hépatite B aiguë – Le dépistage en France n’est pas assez ciblé

Lire aussi : Hépatite C – Vers une guérison à 100 %

Damien Rigat