Il engage des SDF pour acheter des iPhone 5S et 5C

Un businessman a embauché 70 SDF pour acheter un iPhone 5S et un 5C chacun. L'homme d'affaires voulait les revendre sur le marché noir étranger.

0
2707
Un homme d'affaires américain a embauché 70 SDF pour aller faire la queue devant l'Apple Store ©ThinkStock

La folie Apple n’a pas de limite. Selon le journal Los Angeles Times, l’homme de main d’un businessman américain aurait été chargé de recruter 70 à 80 SDF pour faire la queue devant l’Apple Store. Leur mission ? Acheter un iPhone 5S et un 5C chacun (l’achat étant limité à deux smartphones par personne), afin que l’homme d’affaires les revende à l’étranger. En échange, les sans-abris auraient du gagner 40 dollars et un endroit chaud pour manger.

Les employés de l’Apple store découvrent le pot aux roses

Mais le plan bien rodé du businessman est tombé à l’eau. Vers 9 heures du matin, une bagarre a éclaté. Les employés de l’Apple store ont en effet flairé la supercherie et ont refusé de vendre le moindre iPhone aux sans-abris. L’un des SDF s’est alors emporté en apprenant qu’il ne serait pas payé. Finalement Bobby, l’homme de main qui les avait embauchés, a été arrêté par la police, avant de tout avouer. « J’ai trouvé la plupart des sans-abris dans le centre de Los Angeles », a-t-il expliqué sur la chaîne KTLA5. « Je leur ai promis 20 dollars par téléphone, ainsi que de la nourriture ».

Quelques heures plus tard, Bobby a été libéré et les SDF sont restés bloqués parmi les centaines de personnes venues chercher leur iPhone. « Nous n’avons aucun moyen de rentrer chez nous », a déploré Vivian, l’une des SDF « embauchés ». La police a refusé de prendre les sans-abris en charge et les a laissés se débrouiller pour retrouver leur squat, à plusieurs kilomètres de là. Cependant, pour les autorités, il ne s’agit que de « commerce », « rien d’illégal ». L’homme d’affaires risque donc de ne pas avoir à s’expliquer de ses actes devant la justice.

Lire aussi : L’iPhone 5S, déjà piraté ?

Mathilde Bourge