Ils inventent la combinaison de surf anti-requins !

Une entreprise australienne a mis au point deux combinaisons anti-requins : l'une rendant le surfeur invisible dans l'eau, l'autre le faisant passer pour un prédateur. Une idée ingénieuse, mais qui vaut cher.

0
5235
La combinaison anti-requins vaut tout de même 300 euros. ©ThinkStock

Surfeurs et baigneurs n’ont plus à craindre les attaques de requins. L’entreprise australienne Radiator commercialise depuis aujourd’hui deux lignes de combinaison visant à éloigner les squales, mises au point avec l’institut océanographique de la University of Western Australia’s (UWA). Une combinaison anti-requins, comment ça marche ?

Les concepteurs ont pris en compte les découvertes importantes liées à la vision des requins prédateurs. Le premier modèle, « Elude » (« échapper en anglais »), dans les tons bleus, permet de camoufler le nageur dans les eaux marines. Il échappe ainsi à la perception du squale. Le second modèle, « Diverter » (« détourner ») est essentiellement conçu pour les surfeurs. Rayé noir et blanc, il imite « une proie non comestible » et toxique pour le requin. Celui-ci s’en détourne, comme s’il s’agissait d’un prédateur.

> Lire aussi : Où se trouvent les requins les plus dangereux dans le monde ?  

Comme le montre la vidéo ci-dessous, des tests ont été réalisés avec des leurres, certains portant une combinaison classique, d’autres les fameuses combinaisons anti-requins. Il a tout de même fallu deux ans à l’équipe de chercheurs pour parvenir à des résultats concluants. Cette protection a un coût : comptez environ 300 euros pour chacune de ces combinaisons. Pour vous en procurer une, c’est ici.

L’État d’Australie occidentale a été la scène de cinq attaques mortelles de requin entre 2011 et 2012. Un phénomène en hausse dû au nombre grandissant de squales dans la région et le développement des sports aquatiques. Autre spot à risque : la Réunion. En début de semaine, une adolescente de 15 ans a été tuée par un requin alors qu’elle se baignait à 5 mètres du bord de la plage de Saint-Paul.  

Vidéo – Présentation des combinaisons anti-requins (en anglais) :

> Lire aussi : Requins, moustiques, serpents… quels animaux tuent le plus ? 

Thomas Levy