Impôt sur le revenu : plus de 50 % des foyers n’ont rien payé

En 2014, moins d'un foyer sur deux est redevable de l'impôt sur le revenu. C'est seulement la deuxième fois qu'une telle situation se produit au cours des trente dernières années.

0
963
De manière paradoxale, le nombre de foyers fiscaux est en hausse par rapport à l'an dernier (37 millions, contre 36,4 millions en 2013). ©ShutterStock

C’est une surprise. Cette année, seuls 48,5 % des foyers français se sont acquittés de l’impôt sur le revenu, indique le site du quotidien Le Monde. Les réductions devaient toucher 3,7 millions de foyers, elles en ont finalement concerné 4,2 millions. Une information confirmée ce matin par le ministre du Travail, François Rebsamen. Sur les trente dernières années, la proportion des foyers non imposables n’a dépassé que deux fois les 50 % (1996 et 2014).

Impôt sur le revenu : les réductions ont coûté un peu plus que prévu

Cette année, les salariés présentant un revenu fiscal de référence annuel inférieur à 14 144 euros ont pu bénéficier d’une réduction d’impôt de 350 euros (700 euros pour les couples avec un revenu fiscal inférieur à 28 289 euros). Initialement, ce geste envers les Français modestes devait coûter 1,16 milliard d’euros à l’État. La note est en fait montée à 1,25 milliard d’euros. Mais la mesure n’est pas le seul facteur à expliquer la baisse de la part de foyers imposables. Cette évolution est également liée à l’appauvrissement de la population française, fortement touchée par le chômage et la précarité.

De manière paradoxale, le nombre de foyers fiscaux est en hausse par rapport à l’an dernier (37 millions, contre 36,4 millions en 2013). L’impôt sur le revenu va rapporter à l’État environ 65 milliards d’euros, contre 64 milliards en 2013.

Lire aussi :

Impôts : ces Français qui n’arrivent plus à payer

Impôts : une baisse prévue pour 2015 pour les foyers modestes

Damien Rigat