Independence Day : que fêtent les Américains le 4 juillet ?

Le 4 juillet est, pour les Etats-Unis, un jour de fête nationale. Il commémore la déclaration d'indépendance des Américains vis-à-vis des Britanniques, scellée en 1776.

0
3334
4 juillet : Jour de l'Indépendance pour les Etats-Unis ©ThinkStock

Le Jour de l’Indépendance (Independence Day) est le jour de la fête nationale des Etats-Unis. Célébrée le 4 juillet, elle commémore la déclaration d’indépendance des Américains vis-à-vis du Royaume-Uni, signée en 1776.

Independence Day : controverse sur la date officielle

Si le 4 juillet est, depuis toujours, la date officielle de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis, la première motion a en réalité été établie dès le 4 juin 1776 au Congrès continental. Le 2 juillet, le Congrès vote à l’unanimité l’indépendance du pays et désigne Thomas Jefferson comme rédacteur d’une ébauche de déclaration. Le 4 juillet, les représentants des treize colonies états-uniennes signent officiellement le document proclamant l’indépendance et l’évènement est finalement célébré le 6 juillet 1776 à Philadelphie, par des lectures publiques et des feux de joie.

Comment fête-t-on le Jour de l’Indépendance aux Etats-Unis ?

L’Independence Day est l’occasion pour tous les Américains de célébrer l’histoire de leur pays. Ce jour férié est marqué par des évènements patriotiques, avec des parades qui ont souvient lieu le matin et des feux d’artifice le soir, souvent accompagnés de chansons telles que « The Star-Spangled Banner » (La bannière étoilée) ou « God Bless America » (que Dieu bénisse l’Amérique). De plus, un coup de feu, appelé « salute to the union », est tiré dans les bases militaires de chaque Etat.

Ce jour férié est également l’occasion, pour les familles et les amis, d’organiser des barbecues, des pique-niques ou encore des matches de baseball, sport traditionnel américain.

Lire aussi : Connaissez-vous les origines de Thanksgiving ?

Maxime Quéma