INSOLITE – En retard, elle file sur l’autoroute à vélo

Dans la Drôme, une jeune femme a pris l'autoroute A7 à vélo pour tenter d'arriver à l'heure à son travail. Une entreprise très risquée. Heureusement, l'imprudente est arrivée à destination saine et sauve.

0
4200
La jeune femme a assuré aux gendarmes qu'elle ne savait pas qu'il était interdit de circuler sur l'autoroute avec un vélo. ©ShutterStock

Rouler en vélo sur l’autoroute, une idée un peu stupide car extrêmement dangereuse. C’est pourtant ce qu’a décidé de faire une jeune femme de 20 ans ce mardi 22 juillet, rapporte France Bleu. Interpellée ce matin, elle a expliqué aux gendarmes qu’elle se rendait à son travail, un restaurant situé sur l’aire de Montélimar (Drôme). En retard, la saisonnière aurait demandé à un passant quel était le chemin le plus rapide pour rejoindre l’aire en question. Ce dernier lui aurait tout simplement dit de passer le péage et de prendre l’A7.

La cycliste intrépide écope d’une amende de 90 euros

Sans se poser de question, la cycliste s’exécute et emprunte la bande d’arrêt d’urgence. Au total, elle roule pendant environ quatre kilomètres sur l’A7 aux côtés de véhicules lancés à plus de 100 km/h. Son inconscience aurait pu lui être fatale.

Comme la jeune femme n’a pas le permis, c’est habituellement sa tante – chez qui elle loge dans le village d’Espeluche – qui l’emmène sur l’aire de Montélimar. « Hier matin, la tante est tombée malade et la nièce a appelé le patron de l’Autogrill pour indiquer qu’elle ne pouvait pas venir travailler », précise les gendarmes qui l’ont stoppée (Le Figaro). Mais son employeur a tellement insisté qu’elle a décidé d’y aller malgré tout.

La saisonnière ne savait pas qu’il était interdit de circuler sur l’autoroute avec un vélo, a-t-elle assuré aux officiers. Les gendarmes ont décidé de la déposer à son travail. Elle devra tout de même payer une amende de 90 euros pour cette infraction.

Sur le même thème :

Lire aussi : Insulté, un contrôleur quitte le train et retarde les voyageurs

Lire aussi  : Pour éviter le dentiste, un ado feint son enlèvement

Damien Rigat