Intervention esthétique : faut-il passer par le psy?

Les motivations qui poussent à vouloir modifier son apparence sont nombreuses et complexes. Et si la solution n'était pas le bistouri?

0
2123
Intervention esthétique : faut-il passer par le psy? ©ThinkStock

Se poser les bonnes questions

Si l’on s’interroge sur l’opportunité de faire de la chirurgie esthétique, il ne faut pas hésiter à consulter un psychologue. Il aidera le patient à se poser les bonnes questions. Pourquoi veut-il cette opération? Qu’en attend-il? Pour qui souhaite-t-il faire dela chirurgie esthétique?

Image et confiance en soi

Hommes comme femmes ont souvent une fausse idée de la séduction et pensent que la chirurgie réglera tous leurs problèmes, ce qui n’est évidemment pas le cas. Il suffit parfois de deux ou trois séances de travail sur la confiance en soi, sur l’image de soi. Une consultation est aussi l’occasion de parler de l’opération en tant que telle avec une autre personne que le chirurgien, de demander des explications ou d’être rassuré.

Et la maturité dans tout ça?

Enfin, pour les adolescentes ou les jeunes femmes, une consultation permet de cerner les motivations profondes et de déceler s’il n’y a pas maman qui pousse derrière. Hors cas disgracieux, du type oreilles décollées, il n’y a pas d’urgence à faire de la chirurgie quand on est ado.»

C. Baudry, A. Cerbelaud, B. Cherrière, A.da Rocha, K. Le Moël, E. Mugneret, M.Quent