IPhone et iPad : 25 milliards d’applis téléchargées sur l’Apple Store

Apple n'en finit plus d'afficher son succès. Ce week-end, la firme a dépassé le cap des 25 milliards d'applications téléchargées sur l'App Store. Dire que Steve Jobs n'y croyait pas...

0
11789
capture d'écran de l'app store ©DR

Apple a annoncé avoir franchi, ce week-end, le seuil des 25 milliards d’applications pour iPhone ou iPad téléchargées depuis l’App store, sa boutique en ligne. Comme à chacun des grands événements marquant l’histoire de la marque, Apple n’avait pas manqué d’organiser une grande opération marketing pour célébrer ce cap symbolique. Le 17 février dernier, la firme promettait un bon d’achat de 10 000 dollars (soit un peu plus de 7 500 euros), à dépenser sur l’App store ou liTunes store, à la personne qui téléchargerait la 25 milliardième application. Un compte à rebours avait été mis en ligne pour suivre en temps réel le nombre d’applications téléchargées à travers le monde.

Ce week-end, un heureux gagnant a donc été désigné, mais on ne connaît ni son nom, ni son pays d’origine. Pour l’occasion, Apple a simplement dévoilé ses applications payantes et gratuites les plus prisées, avec en tête, le jeu désormais culte Angry Birds. Les oiseaux en colère de l’éditeur finlandais Rovio sont suivis de deux autres jeux : Fruit Ninja et Doodle Jump. L’appli Facebook reste, elle, au top des applis gratuites les plus téléchargées dans le monde, talonnée par le service de musique en ligne Pandora Radio.

Steve Jobs ne voulait pas d’applications pour iPhone

Comble de l’histoire : le regretté fondateur d’Apple Steve Jobs était fermement opposé à l’idée d’un magasin en ligne d’applications pour ses smartphones et tablettes tactiles. Son biographe, Walter Isaacson, le cite dans son livre : « pas question que des étrangers créent des applications susceptibles de polluer l’iPhone, notamment avec des virus, ou d’entacher son intégrité ». Voilà qui explique que l’App store n’ait vu le jour qu’en juillet 2008, soit un an après la sortie de l’iPhone.

Au final, avec 45 applications téléchargées en moyenne par chaque utilisateur, Apple garde une bonne longueur d’avance sur son principal concurrent l’Androïd Market de Google, lancé en octobre 2008, et ses 10 milliards d’applications téléchargées. Seulement.

Julie Toury