Jeux vidéo : les Français de plus en plus accros

Selon une enquête de l’institut GfK, les Français consacreraient une demi-journée aux jeux vidéo chaque semaine. Une forte progression depuis 2011, en partie due au développement des smartphones et des tablettes numériques.

0
1171
Les Français consacreraient en moyenne 12h12 par semaine aux jeux vidéo, contre 10h14 en 2011. - crédit photo : Jupiterimages - Getty Images ©ThinkStock

Que ce soit sur console, ordinateur, téléphone ou tablette, les Français sont de plus en plus accros aux jeux vidéo. Selon une enquête* publiée ce mercredi 17 juillet par l’institut GfK, les Français joueraient en moyenne 12h12 par semaine, contre 10h14 en 2011.

Jeux vidéo : les Français sont plus nombreux à télécharger des applications

Tous les supports sont passés au crible. La plus forte progression concerne la pratique sur téléphone portable et tablette numérique. En l’espace d’un an, les Français ont été deux fois plus nombreux à se procurer des applications ou des jeux sur ces terminaux. La pratique sur mobile « permet de convertir du temps mort dans les transports, par exemple, notamment avec des jeux ou des applications de casual gaming (jeu occasionnel) », note Gaël Babarit, analyste à GfK (AFP).

> Lire aussi : Les jeux vidéo seraient bon pour la santé mentale des seniors

Une petite progression a également été enregistrée côté vidéo, en raison du développement des services « replay » ou de streaming et des plateformes de partage. Les Français visionnent environ 4h23 de vidéos par semaine, contre 3h40 en 2011. Les contenus les plus sollicités sont les films et les séries télévisées.

Le temps consacré à la musique et à la lecture évolue peu

Si les Français sont des adeptes des jeux vidéo, ils sont moins friands de bons sons et de livres. En moyenne, ils consacrent deux fois moins de temps à la musique (6h22) et à la lecture (5h32) chaque semaine. Des chiffres quasiment identiques à ceux de 2011. Il y a deux ans, un Français écoutait, en moyenne, 6 heures de musique par semaine (hors radio) et lisait pendant environ 5h36.

Du point de vue des dépenses, seuls 26 % des sondés ont déclaré avoir acheté au moins un bien culturel dématérialisé (lié à un téléchargement) au cours des douze derniers mois. En revanche, la grande majorité d’entre eux (93 %) assurent avoir acheté au moins un bien culturel depuis un an.

> Lire aussi : À quoi ressemble la vie sexuelle de nos héros virtuels (vidéo)

* L’enquête REC+ a été réalisée du 13 mars au 5 avril 2013. 2 314 personnes âgées de 10 à 65 ans ont été interrogées en ligne.

Damien Rigat