JO 2012 : Bolt fatigué, une chance pour les Français (vidéo)

Usain Bolt, n'est pas passé loin de faire la surprise vendredi à Ostrava. Il n’a pas failli exploser son record bien au contraire, à 10.04 il s’est offert une belle frayeur.

0
1697
JO 2012 : Bolt fatigué, une chance pour les français (vidéo) ©ThinkStock

Vendredi, à Ostrava en République Tchèque, Usain Bolt n’a pas fait d’étincelle. Avec un chrono à 10.04 il s’est même fait une petite peur. Que les fans se rassurent immédiatement, il a fini par remporter sa course, mais cela n’a pas été sans de gros efforts. En effet, un mauvais départ le pénalise pendant toute la durée de la course. Mais ce ne serait pas Usain Bolt s’il n’avait pas finalement réussi à dominer.

La course commence par le faux-départ du Sud-Africain Simon Magakwe. Le public tchèque dans le stade en profite pour lui lancer « Remember Daegu » (souviens-toi de Daegu), où il avait effectué un faux-départ l’an dernier aux Mondiaux. Le Jamaïcain, peut-être sur la réserve pour ne pas, justement, reproduire son erreur, a pris un très mauvais départ compte tenu de son potentiel. Mauvais départ qu’il aura du mal à rattraper.

« Je n’avais aucune sensation durant la course, absolument aucune. Je suis sorti des blocks et rien ne s’est passé », a-t-il reconnu humblement, alors que c’est le triplé qu’il va chercher à Londres. Au moment du coup de pistolet qui signale le départ Bolt semble en effet glué aux starting blocks. Heureusement pour lui il parvient à reprendre la tête de la course de justesse avant de franchir la ligne d’arrivée. Mais pendant quelques secondes, qui ont dû lui sembler une éternité, il ne parvient pas à se défaire de ses concurrents.

« Franchement, je ne sais pas ce qui s’est passé », a-t-il déclaré. Qu’il se rassure, nous non plus. « Je pense que c’est un jour « sans ». Je suis aussi surpris que vous, les gars ». Ça, ce n’est pas certain. Jamais le jamaïcain n’avait laissé imaginer qu’il pouvait éprouver tant de difficultés à gagner une course. D’autant qu’à chaque fois qu’il court, sa foulée semble détendue et sans effort.

Mais les Jeux Olympiques ce n’est pas demain et Usain Bolt a encore le temps de se remettre en piste. « Mon coach va analyser la course et il saura me dire ce que je dois travailler pour Rome », a-t-il conclu. On lui donne donc rendez-vous lors du meeting Ligue de diamant.

En attendant, constatez plutôt par vous-même :

Maëla Priolet