JO 2012 : sponsors, droits de diffusion… combien touche le CIO ?

Le CIO, Comité international olympique, est l’organisation en charge des jeux olympiques. A ce titre c’est elle qui remporte toutes les sommes investies par les sponsors et par les chaines de télévision pour les droits de diffusion. Cela se chiffre en milliards de dollars, Réponse à tout fait le point sur les revenus du CIO.

0
7126
Les JO : poule aux oeufs d'or du CIO ©DR

Certes les jeux olympiques ont été réinstaurés pour propager les valeurs du sport à travers le monde mais au fur et à mesure du temps ils sont devenus une véritable manne financière pour le CIO. Entre les contrats de sponsors et les droits de diffusion télévisuels, les jeux olympiques rapportent une petite fortune.

Près d’un milliard de dollars de gain grâce aux sponsors

Toutes les marques rêvent de pouvoir faire de la publicité pour conquérir de nouveaux marchés et de nouveaux clients. Et pour cela rien de telle que l’exposition médiatique. Or tous les quatre ans, les jeux olympiques représentent une opportunité en or pour les marques ! 34,5 millions de personnes suivent les jeux olympiques à travers le monde, ce sont autant de clients potentiels pour les marques.

Coca-Cola, Samsung, Mac Donald’s ne s’y trompent pas : les jeux olympiques sont l’endroit où il faut être vus pour séduire les populations. Et ils ne lésinent pas sur les moyens pour avoir le droit de sponsoriser les JO. En effet, les grands sponsors mettent la main à la poche pour apparaitre lors ds compétitions et pour avoir le droit d’utiliser le logo officiel des JO.

Ainsi le CIO a pu empocher 957 millions de dollars grâce à l’exposition médiatique. Les Jo de Londres ont battu un record avec cette somme. Les JO de Pékin atteignent la 2ème place avec un gain de 866 millions de dollars.

Les droits de diffusion rapportent près de 4 milliards de dollars

Le CIO peut remercier la télévision car ce qui rapporte le plus d’argent au CIO est de vendre les droits de diffusion aux chaines de télévision. Le Comité gagnerait grâce à cela pas moins de 4 milliards de dollars.

A titre d’exemple, France télévisions n’a pas hésité à investir 50 millions d’euros pour être le seul diffuseur des jeux olympiques en France. A cette somme il faut rajouter les 12 millions d’euros versés par TF1 pour pouvoir diffuser les cérémonies d’ouverture et de clôture.

Un investissement qui rapporte gros au CIO mais pas aux chaines. France Télévisions peut espérer un bénéfice de 6 millions d’euros et TF1 6,4 millions. Une « bagatelle » en comparaison des sommes engagées.

Les jeux de Pékin n’avaient rapporté que 1,74 milliards de dollars en droit télé. Une belle montée en flèche qui laisse présager un joli gain pour les JO de 2016 à Rio de Janeiro.

Pierre de Coubertin a eu une magnifique idée en relançant les Jeux olympiques car en plus de rendre hommage au sport, cela permet de récolter de belles sommes d’argent… A réinvestir dans les jeux olympiques suivants évidemment !

Anne-Ségolène Brun