Jours fériés et ponts en 2021: ce qui vous attend

0
791
ponts de mai et jours fériés
Joli mois de mai tant attendu, qu'en est-il des ponts en 2021?

Chaque année, nous lorgnons sur le calendrier des jours fériés et des week-ends prolongés en vue. Qu’en est-il pour 2021 ?

En France, nous avons la chance d’avoir onze jours fériés à la saison printemps-été, avec le lundi de Pâques, le 1er mai, le 8 mai, l’Ascension le 14 juillet et le 15 août. Quand le calendrier est clément, ces jours fériés permettent de faire le pont.

Du bon et du mauvais

Cette année quatre week-ends de trois jours sont au programme à savoir le week-end du nouvel an, de Pâques, de la Pentecôte et la Toussaint, à condition de faire partie des chanceux qui ne travaillent pas ce jour-là.

Pour le reste des jours fériés, pas de week-end prolongé en vue les 1er et 8 mai qui tombent un samedi en 2021. Même chose pour le 25 décembre 2021. Quant au 15 août, pas de chance, c’est un dimanche.

Deux ponts de quatre jours pour un jour pris

Pour profiter du long pont de l’Ascension du 13 mai, qui est un jeudi, il faudra poser un jour le vendredi 14 mai pour bénéficier de 4 jours d’affilée. Même chose pour le pont du 11 novembre 2021 qui tombe également un jeudi.

Enfin, en 2021 le 14 juillet tombe en pleine semaine, un mercredi. Il faudra donc poser deux jours pour faire un pont et bénéficier de 5 jours de repos.

Que dit le Code du travail ?

Le 1er mai est le Seul jour, où l’on ne travaille pas et où l’on est payé. Sauf dans certains établissements et services (hôpitaux, transports publics…) où le travail ne peut pas être interrompu, en raison de la nature de l’activité.

Votre employeur peut donc vous demander de travailler un jour férié. Et si vous devez travailler un jour férié, on vous paiera normalement sans majoration. Seul le 1er mai est payé le double. Toutefois certaines conventions collectives prévoient des conditions plus favorables. Renseignez-vous auprès du service du personnel.

Faire le pont n’est ni automatique, ni prévu par la loi. Cela peut résulter de la convention collective, d’un usage ou de la bonne volonté de votre employeur.

Si votre entreprise n’a rien prévu, vous pouvez demander à poser une journée de RTT ou de congé pour profiter du pont, mais votre employeur n’a pas d’obligation.

par Carole Caillaud