Jupiter : un gigantesque océan sur une lune

Des astronomes viennent de confirmer que Ganymède, l'une des lunes les plus importantes de Jupiter, posséderait un immense océan. Une révélation qui ravive l'espoir de découvrir un jour une vie extraterrestre.

0
1776
Situé sous la croûte glacée de Ganymède (150 kilomètres d'épaisseur), l'océan repéré serait plus important que tous ceux de la Terre réunis. ©ShutterStock

Les voisines de la Terre n’ont pas fini d’étonner les scientifiques. Dernière surprise en date, un océan géant existerait sous la surface de Ganymède, l’une des plus grosses lunes de Jupiter et de l’ensemble de notre système solaire. Cette découverte augmente la probabilité de l’existence d’une vie extraterrestre. Selon John Grunsfeld, responsable de la recherche scientifique de la Nasa, il s’agit même d’une « étape significative » (AFP).

Un océan sous Ganymède : une hypothèse vieille de 40 ans enfin confirmée

L’océan d’eau salée en question ferait environ 100 kilomètres de profondeur, une distance dix fois plus grande que celle observée sur Terre. Situé sous la croûte glacée de Ganymède (150 kilomètres d’épaisseur), il serait plus important que tous nos océans réunis.

C’est du moins ce que les astronomes ont conclu des données transmises par le télescope spatial Hubble et dévoilées le 12 mars. Les observations réalisées par l’appareil à partir de rayonnements ultraviolets « constituent les meilleures preuves de l’existence d’un océan sur Ganymède », précise Joachim Saur, de l’Université de Cologne (Allemagne), l’un des principaux auteurs de la découverte. Les experts suspectaient depuis les années 70 la présence d’eau sous cette lune mais ils ne disposaient pas des moyens techniques suffisants pour valider leur théorie.

Les équipes actuelles de l’Agence spatiale américaine ont réussi à confirmer l’hypothèse en analysant les aurores boréales formées sur le satellite de Jupiter. Comme l’eau salée est conductrice d’électricité, le mouvement de l’océan affecte le champ magnétique de la lune. En repérant cette perturbation, ils ont ainsi pu en déduire qu’il y a avait bien de l’eau sous la surface de Ganymède.

Océans cachés : l’existence d’une vie extraterrestre est probable

Ce n’est pas la première fois que les astronomes font ce genre de révélation. La présence d’un océan liquide sous la surface d’Europe, une autre lune de Jupiter, a en effet été confirmée l’année dernière et l’existence d’une vie microbienne y serait probable. La Nasa a d’ailleurs récemment déclaré qu’elle pourrait prochainement entreprendre une mission vers ce satellite afin d’en savoir plus.

Lire aussi :

Des pluies de diamants sur Jupiter et Saturne ?

Un immense océan coincé sous la Terre ?

Damien Rigat