La bière rend heureux !

Des chercheurs américains ont prouvé que boire de la bière rendait heureux. La boisson délivrerait une forte quantité de dopamine, l'hormone du bien-être, dans le cerveau.

0
8179
La bière délivre de la dopamine, l'hormone du bien-être ©Fotolia

Décidément, la bière a bien des vertus. Après avoir prouvé l’efficacité de cette boisson sur certains cancers et sur le diabète, des chercheurs de l’Université de l’Indiana (Etats-Unis) ont prouvé que la « binouse », même à petite dose, rendait plus heureux.

Lire aussi : La bière : pas responsable des « abdos kro »

Pour arriver à cette conclusion, les auteurs de l’étude ont donné deux gobelets à une cinquantaine d’hommes. Le premier contenait 15 ml de bière, le second 15 ml de Gatorade (une boisson énergisante pour athlètes). Après avoir bu ces deux verres, les volontaires ont subi deux scanners. Résultat : l’examen effectué après la consommation de bière a révélé une concentration de dopamine, l’hormone du bien-être, bien plus élevée qu’après l’ingurgitation du Gatorade.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est bien le goût, et non l’alcool, qui produirait cet effet. « C’est la première fois que les résultats d’une étude montrent que le goût d’une boisson alcoolisée sur l’être humain, sans l’effet de l’alcool sur le corps, peut déclencher la libération de dopamine dans les centres de récompense du cerveau », explique le professeur David Kareken, qui a dirigé l’étude.

Cependant, attention au revers de médaille. Si la bière rend plus heureux, la dopamine augmenterait également le désir de boire. Après cette expérience, tous les participants auraient bien repris une pinte…

Mathilde Bourge