La chiropraxie au service des chevaux

Sébastien Valério, chiropraticien équin, écoute le cheval en parcourant sa colonne vertébrale, de la tête à la queue.

0
3913
La chiropraxie au service des chevaux ©ThinkStock

La chiropraxie, comme beaucoup de médecines douces, a été adaptée ces dernières années au cheval. Sébastien Valério, chiropraticien équin, écoutele cheval en parcourant sa colonne vertébrale, de la tête à la queue. J’entre dans le corps du cheval, je relâche la pression dans certaines zones pour que le cheval retrouve son équilibre naturel . Dans cet esprit, il vérifie la mobilité et la symétrie des mouvements, surtout au niveau du bassin. Il stimule les centres d’énergie ou agit sur les récepteurs nerveux, notamment au niveau de la mâchoire qui en compte un grand nombre. Il illustre ainsi le vieil adage des cavaliers : Quand on a la bouche, tout le cheval vient . Sébastien Valério, diplômé de l’Institut franco-européen de chiropraxie à Paris (IFEC), s’est spécialisé ensuite dans les techniques équines aux Etats-Unis durant deux ans. Il est aujourd’hui le seul chiropraticien équin à plein temps.

La rédaction