La cigarette coûte cher… aux entreprises

Selon une étude américaine, les employés fumeurs coûteraient très cher à leurs entreprises. Certaines sociétés n'hésitent pas à prendre des mesures discriminatoires pour endiguer le problème.

0
1255
Un fumeur coûte en moyenne 6 000 dollars de plus à son entreprise que les autres employés ©ThinkStock

La clope, ça coûte cher… et pas que pour les fumeurs. D’après une étude américaine, publiée ce mardi dans la revue Tobacco Control, un employé qui fume coûterait en moyenne 6 000 dollars de plus par an à son entreprise que les autres salariés. Les taux varient entre 2 885 dollars et 10 125 dollars selon l’addiction de l’employé.

Les pauses et les soins liés au tabac

Selon l’équipe de chercheurs de l’université d’Etat de l’Ohio, les pauses cigarettes arrivent en tête du classement des manques à gagner d’une entreprise, avec 3 077 dollars par employé fumeur et par an. En deuxième position : l’absentéisme dû aux complications liées au tabac, qui représenterait 517 dollars et enfin le présentéisme des fumeurs dont la productivité est ralentie à cause de leur addiction à la nicotine, avec 462 dollars.

Le surcoût en termes de dépenses de santé – pour les employeurs qui s’assurent eux-mêmes – atteint pour sa part 2 056 dollars (1 570 €).

Des mesures drastiques contre la cigarette

Comme le révèle l’étude, « les employés qui fument imposent des surcoûts significatifs aux employés privés », ce qui pousse ces derniers « à prendre des décisions en ce qui concerne leur politique face au tabac ».

Par exemple ? Certaines entreprises américaines imposent à leurs employés fumeurs un supplément de cotisation pour leur assurance santé. D’autres refusent carrément de les embaucher ou encore licencient les accros à la nicotine qui n’ont pas arrêté de fumer après un délai donné.

Mathilde Bourge