« La course à pied est un traitement médical ! » – INTERVIEW

La course à pied : une affaire de santé, d’endurance et de… motivation. 4 questions au Dr Nicolas Bompard, médecin du sport et auteur de "La Santé en courant"(Ed. Chiron, 19 €).

0
4450
"Il faut être modeste, bien s’échauffer avant de commencer " ©ThinkStock

Quelles précautions faut-il prendre avant de se mettre à la course à pied ?

Dr Nicolas Bompard* : Il est indispensable de faire un bilan médical auprès de son médecin traitant, qui se concentrera notamment sur la fréquence cardiaque et sur le cholestérol. En cas de surpoids, mieux vaut perdre quelques kilos avant de commencer à courir. En outre, il ne faut pas négliger le matériel, et notamment les chaussures, qui sont très importantes dans la prévention des blessures.

Lors des premières séances, quels sont les bons réflexes ?

N. B. : Il faut être modeste, bien s’échauffer avant de commencer, courir doucement au début, puis accélérer progressivement et ne pas négliger les étirements en fi n d’entraînement. On peut aussi alterner marche et course. Courir trois minutes puis marcher trois minutes, et, au fur et à mesure, réduire le temps de marche et augmenter celui de course. Il faut en général trois à quatre semaines pour se remettre dans le bain.

Comment se fixer de bons objectifs de performance ?

N. B. : Il ne faut pas essayer de réitérer ses performances d’il y a dix ou vingt ans. Un entraînement de trente à quarante minutes est un bon objectif. Il faut également surveiller son rythme cardiaque (voir encadré p 33) et son souffle. Le bon rythme de course est celui que l’on parvient à conserver tout en pouvant tenir une conversation.

Quels sont les effets positifs pour la santé ?

N. B. : Je considère que la course à pied est un traitement médical. La course muscle le coeur, et permet ainsi de l’économiser. Une pratique régulière a également pour conséquence de diminuer la tension au repos. Enfin, ce sport permet, contrairement à ce que l’on pense, de régénérer les cartilages.

* auteur de La Santé en courant (Ed. Chiron, 19 €).

Benjamin Cherrière