La devinette « islamophobe » des Apéricubes

Al Kanz, site dédié aux consommateurs musulmans de produits halal, ressort une polémique vieille de trois ans. En 2010, Apéricube avait publié une devinette jugée islamophobe.

0
3798
La devinette islamophobe d'Apéricube ®Al Kanz ©DR

« Où le problème du voile islamique est-il apparu en 1989 ? » Voici l’une des questions sur lesquelles un consommateur d’Apéricube pouvait tomber en 2010, tout en dégustant son petit fromage. Réponse : « A Creil (Oise), où deux fillettes de 13 et 14 ans, Fatima et Leïla, avaient été expulsées de leur collège parce qu’elles portaient le hijab. »

Le groupe Bel (Apéricube, Vache qui rit, Babybel etc.) avait très vite retiré cette devinette de la circulation, la jugeant « inappropriée ». La société souhaitait également éviter de transformer les apéros entre amis en lieu de polémiques.

Apéricube s’excuse sur Facebook

Malgré ce retrait rapide, la question de culture générale n’est pas passée inaperçue. Et trois ans plus tard, la devinette n’amuse vraiment pas Al Kanz, un site dédié aux consommateurs musulmans de produits halal, qui y consacre un article intitulé « La Vache qui rit et le problème du foulard islamique ». L’auteur explique avoir ressorti cette affaire pour dénoncer la façon dont « l’islamophobie ordinaire s’immisce jusque dans votre fromage ». « Nous ne sommes ni dans l’anecdote ni dans le futile. Il y a bien là quelque chose qui relève de l’islamophobie ordinaire, inconsciente ou volontaire », persiste l’auteur de l’article, qui appelle au boycott des produits Bel.

La Vache qui rit n’a pas tardé à réagir à cet article. Sur son facebook, la marque a de nouveau présenté ses excuses : « A la suite des nombreux messages que nous avons reçus sur le site la vache qui rit et Apéricube concernant une question présente sur un emballage d’Apéricube sur le « problème du foulard islamique », nous vous devons une explication ». Le groupe reconnaît avoir fait une « erreur » en publiant cette question « totalement inappropriée ». Conscient qu’elle ait « pu choquer », La Vache qui rit (dont Apéricube est un dérivé) rappelle toutefois que la devinette, issue du jeu Trivial Poursuit (partenaire de la marque) a été retirée depuis plus de trois ans.

Maxime Quéma