La fête des voisins: 4 astuces pour passer une bonne soirée

Vendredi 1er juin, c'est la Fête des voisins, l'occasion de connaître les gens que l'on croise au quotidien. Quelques conseils pour que la soirée soit réussie.

0
8381
Fête des voisins ©ThinkStock

La Fête des voisins, également appelée Immeubles en fête, sera célébrée le vendredi 1er juin. C’est l’occasion de rencontrer les personnes vivant juste à côté de chez vous, dans un cadre convivial.

Atanase Périfan est l’homme à l’origine de ce projet. Adjoint au maire du 17e arrondissement de Paris, il lança l’idée en 1999 avec l’association « Paris d’amis ». Le but de ce rassemblement est de rompre l’isolement, trop présent dans les grandes villes, en rencontrant ses voisins.

La première année, la fête a réuni 10 000 personnes de 800 immeubles, uniquement dans le 17e arrondissement. L’année suivante, l’association des maires de France, ainsi que celles des bailleurs sociaux, appuient l’idée qui se développe dans tout le pays. En 2011, la Fête des voisins a réuni 12 millions de personnes dans tout l’Hexagone.

Depuis 2004, le concept a été repris par 150 villes européennes, faisant de la Fête des voisins la Journée européenne des voisins. Le Canada, la Turquie et Azerbaïdjan célèbrent également cette journée.

Mais que faire pour que les festivités soient réussies ? Voici quelques pistes.

Où ça se passe ?

Tout d’abord, il faut délimiter le périmètre pour ne pas se retrouver avec toute la ville qui squatte votre cour d’immeuble (sauf si vous habitez un village de 200 habitants et autant de vaches, là, on ne va pas faire de chichis). Quand c’est chose faite, il faut penser au lieu de rendez-vous des convives. Cela peut être une rue avec peu de passage, une cour d’immeuble, un jardin ou même chez vous… à votre guise. Veillez juste à ce que l’endroit soit assez vaste pour accueillir tout le monde et pensez à vérifier que vous avez assez de tables, de chaises et de vaisselle. Si vous prévoyez un couscous à manger avec les doigts, les choses seront tout de suite moins compliquées !

Lancer les invitations

Ensuite, pensez bien à convier vos voisins…sinon la petite fête risque de faire un flop ! Et contrairement à la grande réunion que vous imaginiez, vous vous retrouverez à trinquer seul(e) avec Ginette, votre voisine de palier qui a toujours l’œil collé à son judas.

Des invitations sont téléchargeables sur le site immeublesenfete.com, mais si vous souhaitez être plus original, c’est le moment de sortir votre plus belle écriture ou vos talents de designer informatique, histoire de faire une première bonne impression. Avec un message hors du commun, c’est sûr, à peine arrivés à la fête, les gens connaîtront votre prénom.

Préparer à manger

Une fois que tout le monde est prévenu, il faut bien expliquer le concept. A vous de définir les règles du jeu. Chacun peut ramener à boire, à manger ou alors vous vous chargez de tout, comptant sur la participation financière des gens une fois arrivés. Dans ce deuxième cas, il faut, au préalable, que chacun réponde à l’invitation, au risque de se retrouver avec pas mal de restes sur les bras.

Et si vous avez pu montrer l’étendue de vos talents d’écriture en envoyant les invitations, pourquoi ne pas laisser les cuisiniers hors-pair avoir eux aussi leur heure de gloire ? Il y a sûrement une Bree Van De Kamp parmi vos voisins, qui n’attend qu’une chose : montrer aux autres qu’en matière de cuisine, c’est elle la meilleure ! L’occasion de flatter son égo et, au passage, de se remplir la panse de choses qu’on a rarement l’opportunité de déguster.

Animer la soirée

Enfin, un peu d’animation s’impose. Car malgré toute la bonne volonté du monde, il ne faut pas oublier que lorsque les gens ne se connaissent pas, il est toujours difficile d’aller les uns vers les autres spontanément. La petite mousse servie par Dédé tout au long de la soirée devrait délier les langues, mais pourquoi ne pas prendre les devants et lancer quelques idées qui feront interagir les convives.

Si vous n’êtes pas fans des jeux souvent retrouvés dans les mariages, car vous les trouvez un peu lourds, le site immeublesenfete.com propose pas mal d’animations, allant de la photo de « famille » aux « 10 commandements » des voisins. Sinon, on ne doute pas de vos capacités à mettre l’ambiance en sortant votre guitare qui déchaînera les foules et lancera tout le monde dans un rock endiablé !

Bonne fête des voisins à tous !

Maxime Quéma