La Game Boy de Nintendo a eu 25 ans

La mythique Game Boy de Nintendo fêtait ses 25 ans, ce lundi 21 avril. Un quart de siècle de succès et d’affection qui n’ont jamais dépéri dans le cœur des joueurs. Une console de jeu vidéo emblème de toute une génération.

0
1020
©Capture d'écran

Si aujourd’hui, on ne parle que de la Nintendo 3 DS, la vraie révolution du jeu vidéo nomade s’est effectuée il y a de ça un quart de siècle. La Game Boy, du japonais Nintendo, a soufflé lundi 21 avril ses 25 bougies. Et malgré les écrans tactiles, la 3 D et les consoles nouvelle génération, cette petite boite grise, puis sa version colorée, occupe toujours une grande place dans le cœur des joueurs.

Un univers qui s’ouvre aux filles

Dès son lancement au japon le 21 avril 1989, la Game Boy a été un véritable succès. Le monde entier découvre cette console de jeu vidéo à l’écran noir et blanc et aux cartouches interchangeables. Un an plus tard, la Game Boy fait son apparition dans l’Hexagone à la rentrée 1990. Toute une génération se l’approprie en échange d’une centaine de francs.

Avec seulement quatre piles et un format « Pocket », les enfants pouvaient s’offrir plus de 35 heures de jeu. La Game Boy se vend alors à plus de 118 millions d’exemplaires. Un succès rendu possible grâce à un jeu, devenu aussi mythique et emblématique que la console elle-même, Tetris. Mais également tous les autres : Pokémon, Super Mario Land et Zelda. Des jeux qui permettent d’ouvrir à la gent féminine un univers jusqu’ici réservé à un public masculin. La moitié des joueurs de Game Boy était des joueuses.

Une console avant-gardiste

La Game Boy a marqué son époque, comme le remarque Serkan Toto, consultant dans l’industrie du jeu vidéo. « Elle a posé les fondements de ce qu’est le jeu portable d’aujourd’hui, que ça soit sur consoles ou smartphones parce que le concept est le même ».

Mieux encore, la Game Boy proposait des livres électroniques bien avant les liseuses numériques. En 2002, le logiciel Game Boy Reader permettait déjà de disposer de livres en français, anglais, espagnol, chinois, russe, arabe, coréen et japonais.

S’il est difficile de trouver des Game Boy à l’achat aujourd’hui (excepté sur les sites d’achat et revente en ligne), elle est devenue un véritable objet de culte et se décline à l’infini : t-shirt, robe, instrument de musique, savon ou encore coque de téléphone. Si la Game Boy a disparu des rayons, il n’en est rien du cœur des joueurs.

Sur le même sujet :

Lire aussi : Tetris : le jeu mythique fait son grand retour

Lire aussi : La super Nintendo de 1992 de nouveau en vente

Laurie Ferrère