La maison de Steve Jobs, bientôt monument historique ?

La maison d'enfance de Steve Jobs, pourtant des plus banales, pourrait bientôt être classée aux monuments historiques de Californie. Voici pourquoi.

0
2630
Steve Jobs a conçu les premiers Macintosh dans son garage, à Los Altos (Californie) (Capture d'écran Atlantico)

La Commission des monuments historiques va bientôt annoncer si la maison d’enfance de Steve Jobs, située à Los Altos en Californie, entrera ou non aux monuments historiques, révèle CNN. Une décision étrange, pour une bâtisse des plus communes et qui ne possède aucune valeur architecturale…  

La maison de Steve Jobs, monument historique ? Explications.

Avec ses trois chambres, ses deux salles de bain, sa cuisine, son petit jardin et son garage, la maison d’enfance de Steve Jobs vaut aujourd’hui près d’1,5 million de dollars. La raison de cette importante estimation ? La villa possède une pièce particulière : le garage, où l’autodidacte, alors âgé d’une vingtaine d’années, bricolait ses premiers Macintosh en compagnie de  son ami Steve Wozniak. C’était dans les années 70.  

> La maison du 2066 Crist Drive a accueilli quelques scènes du tournage du film Jobs (sorti en salle en  août 2013), de Joshua Michael Stern.  

La commission des affaires historiques de la ville travaille depuis deux ans sur cette banale maison blanche, construite en 1952, en essayant de savoir si oui ou non elle doit devenir un monument historique. Selon l’Agenda Report de la ville, daté du 23 septembre 2013, la maison de Jobs rassemble jusqu’à présent deux critères sur quatre critères de sélection pour être enregistré aux monuments historiques. Elle est d’abord « un lieu relevant de l’histoire locale, régionale ou nationale » et « son habitant a aussi participé à l’histoire locale ou nationale ».  

Si la bâtisse, actuellement occupée par la soeur adoptive de l’ex big boss, est classée aux monuments historiques, il se pourrait qu’elle fasse l’objet d’attentions particulières. Elle ne devra être ni modifiée ni détruite. 

Étant donné la grandeur du personnage et l’ampleur du géant américain dans le monde, il est probable que la Commission accorde à cette maison, ce prestigieux statut. La réponse ne sera cependant pas annoncée avant le mois d’octobre 2013.  

Steve Jobs : personnage historique ?  

Steve Jobs a marqué l’univers des innovations technologiques, dès son plus jeune âge. En 1976,  l’entrepreneur, seulement âgé de 21 ans, assisté de son collège Steve Wozniak,  réussit à mettre au point son premier Mac. Ils co-fondent Apple Computer et le Macintosh, premier ordinateur grand public, sort en 1984.           

En 1985, Steve Jobs quitte Apple et fonde NeXt. En 1986, il rachète Lucasfilm qu’il transforme en Pixar Animation Studios. Il commence à se faire connaître du grand public en 1995 avec le succès de Toy Story.  Lorsqu’en 1997 NeXt est racheté par Apple, le « génie » retrouve la marque à la pomme. Sous l’impulsion de Steve Jobs, l’entreprise américaine lance le Mac OS X, l’iMac, l’iPod, iTunes, Apple Store, iTunes Store et plus récemment l’iPhone, et l’iPad. La patron d’Apple devient le gourou de la marque et est reconnu dans le monde entier pour sa capacité à n’innover que des produits au succès international. Il  décède en 2011 d’un cancer du pancréas, alors qu’Apple est au sommet.

Solène Medjeri