La méditation, efficace contre l’anxiété et la dépression ?

30 minutes quotidiennes de méditation seraient bénéfiques pour la santé mentale. Selon une étude américaine, cet exercice permettrait de réduire les symptômes d’anxiété et de dépression.

0
4002
La méditation pourrait atténuer des symptômes d'anxiété et de dépression autant que des antidépresseurs. - crédit photo : deeepblue ©ThinkStock

Faire le vide. Un exercice bénéfique pour le cerveau. Selon une étude publiée hier sur le site du Journal of the American Medical Association (JAMA), une trentaine de minutes de méditation par jour atténuerait l’anxiété, la dépression et certaines douleurs.

La méditation, une thérapie médicale ?

« Un grand nombre de personnes recourt à la méditation mais cet exercice n’est pas considéré comme faisant partie d’une quelconque thérapie médicale », note le Dr Madhav Goyal, professeur adjoint de médecine interne à l’Université Johns Hopkins (Maryland, États-Unis) et principal auteur de ces travaux (AFP).

> Lire aussi : La méditation chinoise réveille votre cerveau

Les résultats de 47 essais cliniques ont été analysés dans le cadre de cette étude. Les 3 515 patients observés ne présentaient pas de formes sévères d’anxiété ou de dépression. L’équipe de chercheurs a analysé l’évolution des symptômes chez des personnes souffrant de divers problèmes, tels que l’insomnie, la fibromyalgie (douleurs musculaires chroniques), le diabète ou la toxicomanie. Peu de témoins étaient atteints d’une maladie mentale.

Méditer atténue la douleur et la dépression mais pas le stress

Bilan : la méditation semble « soulager des symptômes d’anxiété et de dépression autant que des antidépresseurs dans d’autres études », assure le Dr Goyal. La technique employée est dite « de pleine conscience ». Cette pratique bouddhiste consiste à concentrer son attention sur l’instant présent. Les patients l’ont adoptée pendant huit semaines, à raison d’une trentaine de minutes par jour. À la fin du programme, les scientifiques ont constaté une réduction des symptômes d’anxiété, de dépression et de douleur. Des effets durables. À la fin des essais (six mois au total), les bienfaits de la méditation étaient toujours visibles. Les résultats ont, en revanche, été moins concluants concernant le niveau de stress et de la qualité de vie.

> Lire aussi : L’acupuncture efficace contre la dépression

Damien Rigat