La mention « sans OGM » arrive sur le devant des emballages

Un décret publié ce mercredi dans le Journal Officiel et applicable au 1er juillet 2012 fait passer l’appellation « sans OGM » sur le devant des emballages. Les consommateurs vont pouvoir s’y retrouver plus facilement dans les produits alimentaires.

0
2025
La mention « sans OGM » arrive sur le devant des emballages ©ThinkStock

Bonne nouvelle pour les adeptes de produits certifiés sans OGM (organisme génétiquement modifié), mais aussi les producteurs : une mention « sans OGM » sera bientôt affichée sur les emballages grâce à un décret publié ce mercredi dans le Journal Officiel. Il a subit des modifications par rapport au premier projet publié en juillet 2011 qui ne convenait pas aux associations. En cause, la mention « sans OGM » qui était noyée dans le flot d’ingrédients au dos des emballages. Désormais, à partir du 1er juillet 2012, la mention sera clairement mise en avant sur le devant des emballages tout en restant indiquée dans la liste des ingrédients. Elle doit se rapporter à tout ingrédient représentant plus de 95% de la denrée alimentaire. Trois catégories d’aliments sont concernés : les ingrédients d’origine végétale, d’origine animale et apicoles.

Les produits d’origine végétale (fruits, légumes) seront certifiés « sans OGM » s’ils contiennent moins de 0,1% d’OGM. Pour ceux d’origine animale (viande, œufs, lait), les animaux doivent avoir été nourris avec des aliments contenant moins de 0,9% d’OGM. Pour les produits apicoles enfin, l’appellation « sans OGM » sera applicable à condition qu’ils soient « issus de ruches situées à plus de 3km de cultures génétiquement modifiées » pour citer le décret.

Ce décret répond à un besoin de transparence sur l’origine des produits que réclamaient les associations de consommateur. Vous pouvez le retrouver en intégralité en cliquant ici.

Adrien Guiset