La musique relaxe plus que le Valium

Chez le dentiste, pas besoin de piqûre pour se détendre, une symphonie de Mozart ferait l’affaire. Selon des chercheurs canadiens, la musique agirait en effet comme un puissant relaxant, contrant les effets du stress.

0
2145
Ecouter de la musique réduit le cortisol, l'hormone de stress. ©Fotolia

Pour tranquilliser son anxiété, rien ne vaut sa chanson préférée. Ce qui était jusqu’ici deviné par tout un chacun vient d’être confirmé par une étude canadienne. La musique est déjà utilisée dans les milieux hospitaliers pour son effet bénéfique sur la santé mentale et physique. Mais aucune étude ne l’avait encore démontré.

La musique réduit le stress

Mona Lisa Chanda et Daniel Levitin du département de psychologie de l’université Mc Gill de Montreal (Canada) ont analysé plus de 400 documents de recherche. Dans leur article “The neurochemistry of music” (La neurochimie de la musique), ils détaillent les domaines que la musique améliore. Selon eux, elle accroît la motivation et le plaisir, diminue le stress et l’excitation, renforce le système immunitaire et consolide l’appartenance sociale et la confiance en soi.

La chimie du cerveau est donc affectée de manière positive par la musique. Le cortisol, l’hormone du stress, est parfois réduit. Dans une étude qu’ils analysent, le chant en groupe permet de libérer l’ocytocine, qui favorise le sentiment de connexion sociale. Une autre étude évoque des patients plus détendus avant une opération en écoutant de la musique, qu’en prenant des anxiolytiques comme le Valium.

AC/DC vs Beethoven

L’avantage des traitements par la musique est qu’ils ne sont pas invasifs et n’ont aucun effet secondaire, contrairement aux benzodiazépines, utilisés pour calmer les malades. Pour être efficace, il faut cependant que la musique soit choisie par le patient. L’étude remarque que la musique douce est plus relaxante que la musique plus rythmée. Un morceau de Beethoven sera donc sûrement plus efficace que le dernier titre d’AC/DC.

Charlotte Loisy