La rentrée 2014 coûtera plus cher aux parents

C’est un sempiternel constat : le coût de la rentrée scolaire augmente cette année encore. Les parents débourseront en moyenne 189 euros pour un enfant rentrant en sixième selon un rapport de Familles de France.

0
1240
Le coût de la rentrée scolaire 2014 s'élève à 189 euros pour un élève de sixième. ©ShutterStock

Cette année, la rentrée scolaire pèsera un peu plus que l’an passé dans le budget des familles. Son coût atteint 189,09 euros pour un enfant rentrant en classe de sixième, révèle l’enquête annuelle menée par l’association Familles de France. Le panier moyen, composé de 45 références (du cartable aux cahiers, en passant par la calculatrice et les chaussures de sport), a ainsi grimpé de 2,17 % par rapport à la rentrée 2013.

Les dépenses se répartissent de la façon suivante : 45,54 euros sont consacrés à la papeterie, 97,22 euros aux fournitures non papetières et 46,33 euros aux articles de sport. Ce sont ces derniers qui subissent la plus forte hausse : + 4,5 % en un an. Le jogging a sa part de responsabilité : son prix a bondi de 13 % ! Mais les baskets contrebalancent en perdant 2,7 %.

L’allocation de rentrée scolaire, d’un montant de 363 euros pour les 6 à 10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans et 396 euros pour les 15-18 ans, devrait soulager le porte-monnaie des parents. Elle est versée depuis mardi à plus de 3 millions de familles modestes.

5 astuces pour payer ses fournitures scolaires moins cher

– Faire ses courses dans des hypermarchés, qui pratiquent des prix beaucoup moins élevés que les magasins spécialisés (type grande librairie, papeterie, etc.).
– Laisser, si possible, les enfants à la maison. Dans les magasins, ces derniers sont souvent tentés par des articles griffés, dont le tarif peut varier du simple au double.
– Comparer les prix et surveiller les promotions.
– N’acheter que le strict nécessaire. Oublier les lots de 10 rouleaux de scotch que l’on n’utilise jamais.
– Ne pas se ruer sur les articles « premier prix », qui peuvent être de mauvaise qualité et moins résistants à l’usage. Veiller surtout au bon rapport qualité/prix. 

Thomas Levy